14e LégislatureParcours croisés des 3 Présidents de groupe parlementaire

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
14e Législature : Parcours croisés des 3 Présidents de groupe parlementaire
Alors que l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale a été émaillée d’une cacophonie indescriptible, hier lundi, à l’Hémicycle, la désignation de Birame Souleye Diop, Mamadou Lamine Thiam et Omar Youm, respectivement président des groupes parlementaires de Yewwi, Wallu et Bby, n’a suscité aucune réaction. Seneweb dresse leur parcours politique et professionnel.

Birame Souleye Diop, un fiscaliste à l’Assemblée nationale

La coalition Yewwi Askan Wi a misé sur l’inspecteur des impôts et domaines, Birame Souley Diop. Issu d’une famille Ndiéguène, le chef du bureau de contrôle Dakar 1 fait, pour sa part, partie des moins subversifs dans la galaxie ‘’patriote’’. Ancien du Mouvement des étudiants libéraux de l’université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis -d’où il est sorti avec un diplôme de DEA en droit public avant d’intégrer l’Ecole nationale d’administration (Ena)-, Birame Souleye Diop porte, depuis quelques années, la casquette de n°2 du parti Pastef, même s’il n’en a pas l’air.

Entre lui et le leader du Pastef, tout a commencé à l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Il s’est consolidé au sein du syndicat des impôts et des domaines. Contrairement à Sonko et à Diomaye, lui c’est la mesure, c’est l’équilibre, comme en témoignent plusieurs membres du parti.

Cet équilibre ne l’aura cependant pas épargné des foudres du régime actuel. De tous les patriotes, il est celui qui a payé le plus lourd tribut. De ses proches, il avait souffert dans sa chair de la détention préventive de sa tendre épouse Patricia Ngandoul. Dans une de ses toutes sorties, il avait déchargé son épouse en réaffirmant son engagement.

Peint par beaucoup de ses collègues comme un contrôleur « aguerri », « loyal » et « incorruptible », le fiscaliste, devenu maire, souhaite contrôler l’action du gouvernement au sein du Parlement. Mais, en attendant, il devra quitter l’inspection des domaines en vertu de l’article L164 du Code électoral qui décèle une incompatibilité de l’exercice de toute fonction publique non élective avec le mandat de député.

Mamadou Lamine Thiam, le plus expérimenté de la Législature

Porté à la tête du groupe parlementaire Wallu Sénégal, Mamadou Lamine Thiam est doté d’une riche expérience parlementaire. Il est d’ailleurs le plus expérimenté parmi les membres de la nouvelle Législature. Né en 1958 à Kébémer, longtemps député et fidèle au Pape des libéraux, il est aujourd’hui l’un des hommes de confiance de Me Wade. Thiam a fait ses premiers pas à l’Assemblée nationale en 1998. Dans ses fonctions parlementaires, il a eu à être questeur et à présider le Réseau des parlementaires de l’environnement du Sénégal (Repes) et de l’Alliance des parlementaires et élus pour la protection de l’environnement du littoral ouest africain (Appel).  

Fin politique, il a fait ses études primaires à Kébémer, secondaires à Saint-Louis et supérieures à la faculté de sciences de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) pour devenir professeur de sciences naturelles ayant principalement servi dans la capitale avant de se retrouver inspecteur d’académie à Fatick. L’enseignant reviendra à Dakar pour servir au ministère de l’alphabétisation à la faveur du premier gouvernement de majorité élargie avant de retrouver conseiller du ministre d’Etat Abdoulaye Wade et gestionnaire du PDS sous le règne du régime socialiste.

Mamadou lamine Thiam est aussi porté à la tête du conseil municipal de Kébémer à l’issue du scrutin du 23 janvier dernier.

Omar Youm, de l’Exécutif au législatif

Président du groupe parlementaire de Benno bokk yaakaar (Bby), Me El hadj Omar Youm est un novice à l’hémicycle. Il fait partie du cercle restreint des personnalités du pays qui ont la chance de siéger au sein de l’Exécutif avant le Législatif.

Titulaire d’une Maîtrise en droit des affaires à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Omar Youm a dirigé la Société nationale de recouvrement (Snr). Avocat à la Cour inscrit au tableau de l’Ordre des Avocats de Dakar, il a été responsable des questions relatives au droit civil et commercial et assure la gestion du portefeuille de la clientèle banques et sociétés commerciales au cabinet SCP Bourgi & Gueye devenu SCP Mame Adama Gueye & Associés.

Membre de l’Alliance pour la République (Apr), il milite à Thiadiaye. Il est appelé dans le gouvernement de Mimi Touré, le 2 septembre 2013, au poste de ministre de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités locales, puis devient ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, et porte-parole du gouvernement dans le Gouvernement Dionne, formé le 6 juillet 2014.

Le 22 juin 2015, il quitte ce portefeuille pour prendre la direction du cabinet présidentiel, en remplacement de Makhtar Cissé, ancien Directeur général des Douanes, nommé à la tête de la SENELEC. Il sera ensuite porté à la tête du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. Poste que Me El Hadji Omar Youm occupera jusqu’au 1ernovembre 2020, date à laquelle est sorti du gouvernement.

A noter, par ailleurs, que l’avocat est aussi président du club de 3e division, Thiadiaye football club (Tfc).


Source: seneweb.com