3e vague Covid-19 : Le Comité national de gestion des épidémies acte la riposte…ParBirama THIOR 15/07/2021 à 14:37

57
logo


Depuis plus de cinq semaines, le Sénégal fait face à une troisième vague de la maladie à Coronavirus. Une situation qui inquiète autorités sanitaires et administratives. Des mesures ont été prises pour parer à la propagation de la pathologie qui se manifeste maintenant par la prédominance du variant Delta (virus indien).

La circulation du virus – dans cette troisième vague – est plus rapide que pendant les deux premières. Les nouvelles contaminations montent crescendo. Face à cette “grave” situation, le comité national de gestion des épidémies qui s’est réuni mercredi, “recommande le renforcement de la surveillance épidémiologique, notamment, la poursuite et l’intensification de la surveillance des variants“.

Dépistage

Le Cnge préconise également le renforcement du système de dépistage afin de détecter le “plus tôt possible” les cas de Covid-19. “Le Cng recommande à la population de porter systématiquement le masque dans les véhicules de transport, les véhicules particuliers, les lieux recevant du public et les lieux de travail“, a déclaré le ministre de la Santé et de l’Action Sociale.

Tabaski chez soi

La Tabaski devant être célébrée dans cinq jours, les services du ministère de la Santé “recommandent à ce que les populations fêtent” l’événement “là où elles habitent.”

Vaccination

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, il est nécessaire de “se faire vacciner pour se protéger contre les cas graves“. L’autorité de confirmer que le Sénégal va recevoir, d’ici à la fin du mois de juillet, près de 500.009 doses de vaccin”.

Télétravail pour les entreprises privées et publiques

Les entreprises privées et publiques sont également invitées à privilégier le télétravail et à réduire le personnel dans les limites du possible.

Asc et autres associations interpellées

Selon le ministre de la Santé, la jeunesse est fortement touchée par cette troisième vague. Il appelle celle-ci “à se mobiliser, à travers les associations culturelles et sportives (Asc) ou toute autre association” pour protéger la population “et éviter les décès liés à la maladie de Covid-19“.


Source: senego.com