logo

90 millions des ASC : Le maire Moussa Sy accablé, des conseillers municipaux l’excluent aux localesParBirama THIOR 18/12/2020 à 23:50

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Des conseillers municipaux des Parcelles Assainies ont critiqué, ce vendredi, la gestion du maire. Ils citent une nébuleuse autour des 90 millions de F Cfa destinés à la subvention des Associations sportives et culturelles (ASC) de la commune. Selon eux, Moussa Sy a utilisé cet argent à d’autres fins. Ils mettent en garde Macky Sall. Hors de question d’investir l’édile, candidat à la majorité aux prochaines élections locales.

Le président de la Commission des finances à la mairie des Parcelles Assainies se veut sans ambiguïté. Pour Mamadou Gueye, Moussa Sy est un maire véreux. “On va démontrer à la face du monde que le maire Moussa Sy est un voleur. Il a parsemé la mairie dans sa gestion, de nébuleuse“, a-t-il déclaré sur Rfm.

Preuves accablantes 

Le responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) brandit des preuves. Des documents accablants qui selon lui, détaillent le mode opératoire du maire des Parcelles Assainies. “Ce qu’on a ici, c’est un relevé bancaire  de APAM (Association des pratiquants d’arts martiaux des Parcelles Assainies) qu’il (Ndlr : Moussa Sy) a créé. C’est son chef division sport. Nous votons 30 millions de F Cfa pour les Asc. Vous voyez bien, le compte 65 – 520; ça, c’est en 2015. Et de 2015 à 2018, il l’a continué le processus. Il fait le virement en deux tranches“, a indiqué M. Gueye.

Premier virement 

Selon le président de la Commission des finances à la mairie des Parcelles Assainies, le 27 janvier 2015, il y a un premier virement de 14 millions. “Le lendemain aussitôt, le 28, son chef de division est parti retiré les 14 millions. A son arrivée, le maire Moussa Sy lui remet 1 million. Et quand vous regardez sur le relevé, vous voyez effectivement que le lendemain, le 29, le monsieur a fait un versement 900.000 F Cfa pour mission accomplie“, a notamment décrié Mamadou Gueye.

Deuxième virement 

Le deuxième virement, poursuit-il, a été effectué “le 18 août 2015, dans le compte de APAM pour un montant de 15 millions de F Cfa“. Et de préciser que c’était un vendredi. “Le lundi 21, automatiquement, le monsieur est reparti pour retirer 500.00; le 24, 450.00 F Cfa et le 25, 10 millions“, a-t-il détaillé indiquant que personne n’a le droit de virer l’argent du contribuable dans un compte déterminé en ces sens que “c’est la perception qui doit faire toute transaction qui lie à la commune”.

Elections locales 

Mamadou Gueye et Cie ont invité le président de la République, Macky Sall, à être vigilant avec son nouvel allié. “L’erreur fondamentale, c’est aujourd’hui, il est en train de miroiter le président alors qu’il ne pèse plus aux Parcelles Assainies. On n’acceptera pas que vous mettiez au devant de la scène un voleur comme Moussa Sy“, a conclu M. Gueye.