Accusée d’avoir brûlé vif son mari : Aïda Mbacké condamnée à 20 ans de prisonParMaimouna SANÉ 17/11/2021 à 11:28

0
25


La dame Aïda Mbacké, accusée d’avoir brûlé vif son mari, Cheikh Ndiaye à Hann Maristes, en décembre 2018, a été condamnée ce mercredi à une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Le délibéré était attendu ce 17 novembre 2021. La Chambre criminelle du Tribunal de Dakar a toutefois disqualifié le chef d’assassinat initialement retenu contre l’accusée en meurtre.

Lors de son procès en début novembre 2021, Aïda Mbacké avait déclaré avoir agi par jalousie et qu’elle n’avait “aucune intention de tuer (son) époux”.

Mais le Procureur avait requis 15 ans de prison ferme contre elle. “Aimant son mari d’un amour fou, elle a vu un jour une conversation dans le téléphone de ce dernier. Lorsqu’elle l’a interpellé, son mari lui a dit que c’est une vieille dame qui le considère comme son fils. Quand elle est entrée dans la page Facebook de la dame, elle était surprise de voir qu’il s’agissait d’une jeune fille. D’ailleurs, Khadija lui a avoué que son mari avait une autre épouse qui vit en Italie avec ses deux enfants”, avait dit le parquetier dans son réquisitoire.

Toujours selon lui, “Aïda Mbacké a saisi un liquide inflammable qu’elle a aspergé dans toute la chambre et sur le lit. Elle a activé le briquet et la flamme s’est propagée. Le mari était tout en flammes pendant que Aïda était sortie pour aller dire à sa voisine que son mari voulait attenter à sa vie. Le mari est sorti en criant : “Aïda m’a incendié”. Par la suite, ils ont été évacués et pris en charge. Malheureusement, le mari a rendu l’âme “.

Par contre, le maître des poursuites a défendu la thèse d’un crime passionnel car elle aurait agi sous la manipulation d’une force invisible. A noter que la défense a décidé d’interjeter appel.


Source: senego.com