Affaire Bougazelli : Le ministère de la Justice brise le silence et précise…ParThierno Malick Ndiaye 22/09/2021 à 17:02

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Seydina Fall alias Bougazelli, arrêté en flagrant délit pour une affaire de faux billets, n’est toujours pas sorti de l’auberge. Une certaine presse a publié la vidéo de son arrestation à bord de son véhicule. Ainsi, d’après moult interpellations, le ministère de la justice sort un communiqué pour apporter des précisions. 

Une histoire rocambolesque

Les investigations suivent leur cours, à charge et à décharge, à la fin desquelles, la décision sera prise ou non, de le traduire devant la juridiction de jugement le cas échéant. Les motifs de placement sous mandat de dépôt et de mise en liberté provisoire inhérents au secret de l’instruction ne sont connus que du magistrat instructeur, du procureur de la République et des conseils. Toutes autres informations et interprétations sur la décision de mise en liberté et sur la suite qui sera donnée à l’affaire relèvent d’une spéculation gratuite“, lit-on dans le document du ministère de la justice, parvenu à la rédaction de Senego.

Une liberté douteuse 

Ainsi, le communiqué ajoute : “sans interférer dans la procédure judiciaire suivie contre Seydina Fall, surnommé Bougazelli, qui est toujours entre les mains du magistrat instructeur, le Ministère de la Justice rappelle que la liberté provisoire lui a été octroyée suite à sa demande, comme le prévoit la procédure.

Rappel

Le 14 novembre 2019, Bougazelli a été arrêté par la Section de recherches (SR), au niveau de la station d’essence de Ngor. Depuis le 10 juin 2020, le responsable de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir) bénéficie d’une liberté provisoire pour des raisons de santé.


Source: senego.com