Affaire Sonko-adji Sarr : Le Ministre De La Justice Prend La Défense De Macky Sall

74
Single Post


Single Post
Affaire Sonko-Adji Sarr : Le ministre de la Justice prend la défense de Macky Sall

Dans l’affaire de viols et de menaces de mort, Ousmane Sonko a accusé le président de la République, Macky Sall, d’être «l’instigateur» du «complot» ourdi contre lui.

Ce vendredi 26 février, lors de l’examen de la levée de l’immunité parlementaire du député du Pastef, le garde des Sceaux, Ministre de la Justice a blanchi le chef de l’Etat dans ce dossier.

«C’est moi qui ai informé le chef de l’État de cette affaire, en plein Conseil des ministres, après avoir reçu une note du procureur. Sa réaction était de désolation et de consternation. Parce qu’il ne saurait souhaiter cela à son pire ennemi. Toute personne poursuivie est présumée innocente», a indiqué Me Malick Sall, au cours de son temps de parole devant l’hémicycle.

L’Assemblée nationale a livré, ce jour, Ousmane Sonko à la justice, dans le cadre de l’enquête enclenchée depuis la plainte de la masseuse Adji Sarr, âgée de 20 ans. Ce, après avoir voté pour la levée de son immunité parlementaire.