Affaire Sonko : Le Pds appelle à la retenue, à l’arrêt immédiat des violences, au dialogue…ParMangoné KA 05/03/2021 à 18:16

152
logo


Le Parti Démocratique Sénégalais, dans un communiqué parvenu à Senego, relatif à l’affaire Ousmane Sonko, en garde de vue, à la Section de Recherches,  invite le régime à la retenue et la population et autres acteurs impliqués à faire montre de maturité. Le porte-parole, Tafsir Thioye, demande la cessation immédiate des violences

“Le Pds constate des violences ayant occasionné la mort de certains de nos compatriotes et des scènes de pillages et de destruction de biens publics et privés dans certaines localités du pays. Une situation que le Pds voulait faire éviter à notre pays depuis le début en demandant la non levée de l’immunité parlementaire du député dans un communiqué signé par le frère secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade.

C’est pourquoi, le Pds se félicite du dévouement dont ont fait montre les députés du groupe parlementaire Liberté et Démocratie et certains non inscrits pour empêcher la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko dans le respect des procédure et pratique parlementaire.

Le Pds contre la liquidation de Sonko…

Le Pds s’oppose vigoureusement contre toute tentative de musellement ou de liquidation d’un opposant par des méthodes non conventionnelles qui ternissent l’image de notre démocratie acquise de haute lutte durant des décennies.

Le Pds appelle, ainsi, le régime en place à la sérénité et à la retenue et la population sénégalaise et l’ensemble des acteurs impliqués à faire preuve de maturité et responsabilité pour sauvegarder la paix et la stabilité dans notre pays.

…Et condamne la violence

Le Pds condamne vigoureusement la violence de quelque bord qu’elle puisse provenir et dénonce avec force le recrutement inadmissible de nervis par le régime en place pour casser des manifestants.

Le Pds exige une enquête sur la question et des sanctions vigoureuses à l’encontre de toutes les personnes impliquées dans le recrutement et dans la mise en service de ces nervis.

Cessation immédiate des violences…

Le Pds s’incline devant la mémoire des jeunes tués lors de manifestations et demande la cessation immédiate des violences exercées contre les citoyens et invite les forces de défense et de sécurité à faire preuve de professionnalisme dans l’exercice de leur difficile mission de maintien de l’ordre public.

…Recours au dialogue…

Pour finir, le Pds invite les deux parties à renoncer à la violence et à recourir au dialogue et, à défaut, à la justice, malgré les réticences de certains à l’égard de ce corps qu’il ne faut pas confondre avec certains de ses éléments qui, comme dans tous les corps, sont corrompus ou sont, comme le disait le Sg du Pds, Me Wade, des ‘’magistrats couchés’’.

…Et exprime sa foi en la justice

Le Pds exprime sa foi en la Justice car il n’oublie pas que tout au long de sa carrière il a rencontré beaucoup des magistrats qui ont refusé d’être aux ordres du pouvoir exécutif, au risque de compromettre leur carrière. A cette occasion il rend hommage à feu Mody Coumba Bâ, exemple du magistrat qui refuse les ordres et s’en tien courageusement à sa conscience.
Le Pds demande à Ousmane Sonko de ne pas mettre tous les magistrats dans le. même sac, de faire foi au corps de la magistrature et de se battre, sans concession, en utilisant toutes les voies qu’offre notre justice.

Le Pds exige la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et le retour sans délai au pays de Karim Wade exilé de force au Qatar.