Afrobasket FémininMoustapha Gaye trouve les critiques légitimes dans l’affaire Anne Françoise Diouf

29
Single Post


Single Post
Afrobasket Féminin : Moustapha Gaye trouve les critiques légitimes dans l’affaire Anne Françoise Diouf
Le sélectionneur de l’équipe du Sénégal féminine a fait parler de lui ces deniers temps. La raison : le remplacement inattendu d’Anne Françoise Diouf par Maïmouna Diarra alors qu’il avait publié sa liste définitive. Dans des propos relayés par « Le Quotidien », le coach Moustapha Gaye s’est dit satisfait de l’apport du pivot appelé à la dernière minute. « Nous sommes très contents d’accueillir Maïmouna (Diar­ra) qui nous aide beaucoup dans ce que nous voulons faire. Nous sommes très sereins malgré tout ce qui s’est passé », dit-il.
Sous les feux des critiques après cette décision, le sélectionneur national en assume les conséquences. « Seul l’intérêt de l’équipe compte. S’il y a des critiques à mon égard, je les comprends et je les accepte. C’est légitime», affirme Moustapha Gaye. Il a toutefois justifié cette décision comme étant «une erreur d’appréciation » rectifiée par la suite.
Invitée surprise de cette Afrobasket féminin, l’état de forme de Maïmouna Diarra a été évoqué. «Elle est super bien accueillie. Tout le monde est content qu’elle soit encore là. Même si dans la préparation, elle n’a pas été au top, elle est très concentrée. Nous sommes contents d’avoir Maïmouna (Diarra)» évoque le coach.
Toujours en ce qui concerne la préparation, Moustapha Gaye en a dressé un bilan favorable après leurs deux victoires contre la sélection locale. «Je remercie les filles du championnat local qui ont accepté d’être nos sparring-partners, les coaches Oussou et Pabi. On en avait vraiment besoin, en l’absence du tournoi international qui était prévu. C’était donc une bonne chose pour nous de rencontrer une telle adversité» pense le sélectionneur national.
Il est revenu sur les objectifs de l’équipe dans ce tournoi. L’équipe féminine double vainqueur du tournoi (2009-2015) sous l’ère de Moustapha Gaye, le coach souhaite respecter l’adage qui dit : «  Jamais deux sans trois ». « L’objectif est de gagner un troisième titre africain. Dans un coin de ma tête, c’est cela. Et ce sera juste une joie de plus, de rendre service à une Nation qui vit de sport, qui nous soutient à tout moment. Il est vrai que l’objectif de l’équipe, c’est d’être sur le podium, mais nous allons tout faire pour aller au bout » espère Moustapha Gaye.
Le rendez-vous est donné pour ce 18 septembre. Les Lionnes feront face à aux guinéennes pour leur première rencontre dans cet Afrobasket qui aura lieu à Yaoundé (Cameroun).


Source: seneweb.com