Aïda Mbacké condamnée à 20 ans de prison ferme

0
21


C’est la peine infligée à la dame qui a brûlé vif son mari en novembre 2018.
Le juge a disqualifié les faits d’assassinat en meurtre. Ceci conformément au réquisitoire du parquet qui, toutefois, avait requis 15 ans de réclusion criminelle contre la dame. Cette dernière avait regretté son geste en confiant avoir agi par jalousie lorsqu’elle a appris que son défunt époux, Khadim Ndiaye, avait une autre épouse
Il faut noter que la défense compte interjeter appel.


Source: yerimpost.com