Appui à La Filière Agricole : Macky Remet Près De 200 Tracteurs Et Motoculteurs Aux Agriculteurs

52
Single Post


Single Post
Appui à la filière agricole : Macky remet près de 200 tracteurs et motoculteurs aux agriculteurs
Le Chef de l’Etat veut relever avec les producteurs les défis d’« une agriculture moderne et plus productive pour l’autosuffisance alimentaire au Sénégal et l’exportation ». C’est dans ce cadre qu’ après la réception de tracteurs destinés aux producteurs rizicoles en avril 2018 et plus de 700 unités de matériels motorisés remis en juin 2020, subventionnés à 100% en soutien aux femmes et aux jeunes dans le cadre du programme de résilience économique et social face à l’impact de la pandémie de Covid-19, Macky Sall a procédé, ce mercredi 14 juillet 2021, à la remise de matériels agricoles en appui aux producteurs et acteurs de l’agriculture du Sénégal. Ce, dans la poursuite des « efforts de l’Etat de modernisation » de la filière agricole sénégalaise. La cérémonie de remise officielle s’est tenue dans l’après-midi, au Grand Théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose, à Dakar, en présence notamment, du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pr Moussa Baldé, du Délégué général de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj), Papa Amadou Sarr, des producteurs et acteurs de la filière agricole bénéficiaires.


Près de 200 tracteurs et motoculteurs remis

Il s’agit ici, d’un important lot de matériels agricoles composés de 129 tracteurs et 67 motoculteurs qui ont été financés grâce au partenariat entre le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, la Der/Fj et la Banque agricole.

D’autres appuis ont suivi également. Il s’agit, entre autres, de 22 moissonneuses batteuses pour les riziculteurs de la Vallée du fleuve Sénégal et du bassin de l’Anambé.

Plus de 5 milliards mobilisés par l’Etat pour « soutenir » les producteurs

Le Président Sall renseigne qu’avec le lancement du Projet d’appui à la valorisation des initiatives entrepreneuriales (Pavie), la Der/Fj collabore avec le ministère de l’Agriculture ainsi que la Banque agricole afin de « mutualiser nos moyens pour un impact encore plus significatif dans nos interventions ».

Mieux, il ajoute que l’Etat a pu mobiliser une enveloppe de 5 milliards 200 millions de francs Cfa pour permettre en partie de « soutenir » 100 bénéficiaires ici présents répartis entre des Fédérations paysannes, des Coopératives et Groupements d’intérêt économique (Gie). Lesquels, pourront chacun disposer d’un tracteur neuf équipé. Et une partie de ces ressources sera affectée au renouvellement de petits matériels agricoles au profit de 600 petits producteurs.

De plus, le président de la République a fait savoir que, grâce au soutien de la Banque africaine de développement (Bad), le gouvernement a acquis 29 tracteurs et 7 motoculteurs multifonctionnels dans le cadre du Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur.

Cette étape de remise de matériels franchie, le Chef de l’Etat annonce que d’autres programmes de « plus grande envergure suivront pour renforcer la dynamique de modernisation, de diversification et de valorisation » de notre filière agricole.

La nécessité de changer notre rapport à l’agriculture

De l’avis de Macky Sall, malgré l’atteinte des productions record pour plusieurs spéculations, le Sénégal « peut et doit faire plus et mieux » dans le secteur agricole. Pour lui, il nous faut : « réduire davantage notre dépendance aux aléas de la pluviométrie par une meilleure maîtrise de l’eau à travers différents systèmes d’irrigation ; poursuivre l’extension des aménagements le long du fleuve Sénégal et du bassin de l’Anambé ; améliorer les chaînes de valeur y compris la chaîne logistique pour la conservation et la transformation locale des produits ; faciliter davantage l’accès des producteurs aux marchés ruraux et urbains y compris pour les grandes surfaces et enfin, développer la culture du consommer sénégalais ».

A l’en croire, « c’est notre rapport à l’agriculture même qu’il nous faut fondamentalement changer. Et la meilleure façon de redéfinir ce rapport nouveau, c’est de ne plus considérer l’agriculture comme une activité que l’on pratique par défaut ».

Pour finir, le Président Macky Sall a félicité le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pr Moussa Baldé, pour la « manière dont il conduit le département si important » sans oublier ses collaborateurs.

Il a également tenu à féliciter le Délégué général de la Der/Fj, Papa Amadou Sarr, ainsi que ses équipes pour le « travail appréciable déjà accompli ».

Les bénéficiaires invités à « veiller à l’entretien et à la maintenance » du matériel 

S’adressant aux producteurs, le président de la République a invité les bénéficiaires à « veiller à l’entretien et à la maintenance du matériel ».

Un appui magnifié à sa juste valeur

Les bénéficiaires, quant à eux, ont salué et magnifié à sa juste valeur, cet important appui qui, selon eux, va leur permettre d’emblaver plus de terre et augmenter leur production agricole. C’est le cas pour le jeune Mamadou Ba qui s’active dans l’agriculture à Tambacounda.