Arrêtez ce désordre s’il vous plaît ! (Ibrahima Baba Sall)

0
35


La coalition Yewi Askan Wi, lors de la clôture du séminaire de formation de ses élus tenue le 10 avril 2022, a décidé de mettre en place le Réseau des Élus locaux du Sénégal (REEL) qui devrait regrouper l’ensemble des maires et présidents de conseil départemental de l’opposition.
C’est donc une dissidence de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) qui a été créée en 1958 et qui s’investit dans les missions essentielles de développement et de renforcement des capacités de ses membres, pour faire des collectivités territoriales sénégalaises des outils importants pour la mise en œuvre de la territorialisation des politiques publiques.
Elle a la vocation de jouer un rôle de diffuseur de la culture de Partenariat entre les différentes communes du Sénégal. En tant qu’espace de dialogue et de concertation, I’AMS soutient donc toutes les initiatives visant à renforcer les relations entre les communes sénégalaises et les partenaires au développement.
L’Association des Maires du Sénégal est donc une association à but non lucratif, régie par les dispositions du Code des Obligations Civiles et Commerciales (COCC). Ses membres sont constitués de tous les maires et présidents de conseil départemental du Sénégal.
Ses principales missions sont :
 Contribuer à l’émergence des communes Sénégalaises pour un développement participatif et une gestion transparente des affaires locales ;
 Promouvoir le partenariat et la coopération au profit des communes ;
 Resserrer les liens entre les Communes du Sénégal ;
 Favoriser les échanges intercommunaux et la coopération décentralisée ;
 Développer et améliorer le fonctionnement de l’administration municipale ;
 Procéder à l’ancrage de la décentralisation et de la bonne gouvernance locale au Sénégal ;
 Promouvoir l’échange et la diffusion d’informations ;
 Promouvoir la documentation des bonnes pratiques ;
 Favoriser la concertation entre les Maires ;
 Renforcer les capacités des élus en matière de gestion urbaine ;
 Rechercher des stratégies innovantes matière d’autonomie financière ;
 Mettre en place une direction fonctionnelle
 Diversifier le partenariat et redynamiser coopération décentralisée .
Aussi, ses instances sont mises en place de la manière la plus démocratique à travers une assemblée générale regroupant tous les membres.
Quelle pertinence donc de mettre en place une association parallèle ?
Quel est le dessein de ses leaders de Yewi Askan Wi ?
Sont-ils préoccupés par les intérêts supérieurs des populations de notre pays ou mettent-ils en avant leurs intérêts scripto- personnels ?
Les événements de mars dernier avaient déjà donné les prémices sur la véritable personnalité de certains d’entre eux qui, pour sauver leur peau, avaient appelé à l’insurrection et créé une instabilité dans notre pays occasionnant 14 morts et des pertes économiques estimées à plusieurs milliards.
Dans sa campagne électorale lors des élections locales, Ousmane Sonko pour ne pas le nommer n’est-il pas allé jusqu’à promettre aux populations la création d’une monnaie locale une fois qu’il serait élu maire ?
Pendant que Salif Sadio avait pris en otage de vaillants militaires sur le champ de bataille pour défendre l’intégrité de la patrie, on ne l’a pas entendu une seule fois condamner la prise en otage et demander la libération de ces militaires.
Le dernier acte consistant créer une association des élus dissidente est encore la preuve irréfutable qu’il n’est pas un patriote et qu’il est capable de tout, même sacrifier la jeunesse, donc le pays pour assouvir sa volonté de devenir le président de la République du Sénégal.
Mais s’il est un bon croyant, il doit savoir que le pouvoir est un attribut que Dieu qui connaît les hommes mieux que quiconque donne à qui il veut.
Seulement, son choix obéit à des critères préalablement établis qui jurent d’avec les ambitions démesurées de ces va-t-en-guerre qui s’ils sont au pouvoir vont brûler le pays de Cheikh Ahmadou Bamba, El Hadj Malick Sy, Baye Niass, Mame Limamoulaye, Thierno Mountaga et autres érudits qui, mêmes au Ciel, continuent à veiller à la paix et à la concorde nationale de notre cher pays.
Alors ne vous fatiguez pas, le Président Macky SALL est très soucieux de la préservation de notre unité nationale et déploiera tous les moyens nécessaires pour y parvenir car il est convaincu, comme Edmond Thaudière que « Soutenir la paix contre la guerre équivaut à soutenir la raison contre la folie »

Ibrahima Baba SALL
Député Maire de Bakel


Source: yerimpost.com