Attractivité Des Territoires Et Pôles Touristiques : L’aspt Partage Ses Projets Avec Les élus Locaux

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Attractivité des territoires et pôles touristiques : L’Aspt partage ses projets avec les élus locaux

«Mettre les collectivités locales au cœur du dispositif de promotion touristique de leurs territoires». Tel est le thème d’un atelier de partage avec les élus locaux sur la stratégie de marketing territorial des destinations touristiques du Sénégal que l’Agence sénégalaise de la promotion touristique (Aspt) a organisé, ce mercredi 5 août, à Dakar.

Cette rencontre d’une journée a été présidée par le directeur général de l’Agence sénégalaise de la promotion touristique (Aspt), M. Papa Mahawa Diouf, en présence du président de l’Entente interdépartementale de Ziguinchor (Eiz), M. Mamina Kamara, par ailleurs représentant du président de l’Association des départements du Sénégal (Ads), du secrétaire permanent de l’Association des maires du Sénégal (Ams), M. Madiagne Seck, par ailleurs représentant du président de l’Ams, Aliou Sall, du président de l’Association des élus départementaux (Aned), M. Maodo Malick Mbaye, du secrétaire général de l’Aspt, M. Mamadou Diallo, du président de la Fédération des offices et syndicats d’initiatives du tourisme du Sénégal, M. Issa Barro, entre autres.

«Une meilleure attractivité» des territoires

Il s’agit, ici, d’une rencontre de partage et d’échange sur les synergies à mettre en place pour une «meilleure attractivité» des territoires. Elle a pour objectif de partager avec les organisations des élus locaux et de les mobiliser autour des initiatives et des projets de l’Aspt (en cours et à venir) aux fins de «renforcer l’attractivité» des territoires et pôles touristiques. Autrement dit, «valoriser» le potentiel touristique des territoires.

Spécifiquement, elle vise à présenter les activités de l’Aspt, pour lesquelles une forte implication des collectivités territoriales est attendue, notamment un processus de marketing territorial devant aboutir à la création d’une marque touristique pour chaque pôle, et l’initiative «Taamu Sénégal», dans le cadre de la promotion du tourisme interne.

«44 % de chute des arrivées de touristes internationaux au cours du premier trimestre 2020»

Selon le Dg de l’Aspt, la pandémie de la Covid-19 a provoqué «une paralysie du secteur touristique à l’échelle planétaire, alors qu’il était espéré une croissance record de l’industrie du tourisme avec une prévision de croissance de l’ordre de 4 %».

A l’en croire, l’impact est évalué à «une chute de 44 % des arrivées de touristes internationaux, au cours du premier trimestre 2020. Et cette tendance se poursuit encore de sorte qu’une régression globale de 60 à 80 % par rapport aux chiffres de 2019 est envisagée ainsi qu’une perte globale de 190 milliards de dollars, selon l’Organisation mondiale du tourisme».

Et face à cette situation, l’État du Sénégal a vite réagi, en mettant une enveloppe de 77 milliards de francs Cfa à la disposition des acteurs, dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale.

«La nécessité de stimuler la demande intérieure dès cet été 2020»

Toutefois, Papa Mahawa Diouf estime que cette mobilisation «exceptionnelle» des ressources en faveur du secteur touristique «devrait être renforcée par une stratégie innovante de relance de la destination Sénégal permettant de stimuler la demande intérieure dès cet été 2020, mais également d’accompagner la reprise progressive des activités touristiques».

A cet effet, il renseigne que l’Aspt a procédé, dans le cadre d’un plan de relance global du ministère du Tourisme et des Transports aériens, et en déclinaison cohérente du Plan stratégique de développement du tourisme et des transports aériens 2020-2025, à un réajustement stratégique pour apporter des réponses appropriées à travers l’initiative ‘’Taamu Sénégal’’ dont l’objectif est de stimuler le tourisme interne à travers la création d’offre adaptée à la demande locale».

Il s’agit aussi du projet de «Marketing territorial» qui a été initié par l’Agence sénégalaise de promotion touristique dans une optique de «renforcement de l’attractivité» des pôles touristiques.

Sur ce, Papa Mahawa Diouf informe que son agence a pour ambition de conduire une démarche de marketing territorial en vue d’«accompagner les pôles touristiques dans la structuration de l’offre autour de marques reflétant leurs spécificités et leurs originalités».

Selon lui, cette démarche de marketing territorial a pour but de «développer l’attractivité, le rayonnement, la réputation, la notoriété de chaque pôle touristique national, identifier, impliquer, mobiliser, activer les acteurs de la chaîne de valeur et les ambassadeurs pour chaque pôle sous bannière d’une marque partagée, mobiliser les acteurs territoriaux et les professionnels autour d’actions collectives : la promotion, la prospection, la communication, le marketing, etc.».

Ainsi, ajoute-t-il, elle répond à des «enjeux structurels considérables et implique notamment le repenser, la collaboration entre les acteurs impliqués dans la planification et l’animation des pôles, et en particulier ceux évaluant au sein de l’écosystème touristique par la définition d’un nouveau modèle de gouvernance touristique en vue de garantir la pérennité, l’opérationnalisation du schéma stratégique définit».

Un «concept nouveau et innovateur»

Le président de l’Entente interdépartementale de Ziguinchor (Eiz), pour sa part, a magnifié et salué vivement cette idée de partage sur la stratégie de Marketing territorial de destination touristique du Sénégal. Pour lui, cette démarche d’attractivité des territoires sous l’angle des pôles touristiques est un «concept nouveau et innovateur».

Pour finir, Mamina Kamara, en sa qualité de représentant du président de l’Association des départements du Sénégal, s’est engagé à «soutenir» le Dg de l’Aspt pour la réalisation et la matérialisation dudit projet.

«Toutes les communes se battent par le marketing territorial pour…»

Le secrétaire permanent de l’Ams, quant à lui, a soutenu qu’aujourd’hui, toutes les communes du Sénégal se battent par le marketing territorial pour vendre leur terroir. En ce sens, Madiagne Seck s’est engagé, au nom du président de l’Ams, à accompagner le Dg de l’Aspt dans son projet au profit du secteur du tourisme.

«Les collectivités territoriales ont un rôle important à jouer dans le marketing territorial»

Abondant dans le même sens que son prédécesseur, Maodo Malick Mbaye, Président de l’Aned, a soutenu que les collectivités territoriales, au-delà des élus, ont «un rôle important à jouer» dans le marketing territorial, mais également dans le positionnement de toutes les politiques publiques».