Au cœur d’une vive polémiqueQui est Janny Sikazwe, l’arbitre zambien au passé sulfureux ?

0
26


Single Post
Au cœur d’une vive polémique : Qui est Janny Sikazwe, l’arbitre zambien au passé sulfureux ?
On en sait un peu plus sur Janny Sikazwe, l’arbitre de la rencontre Tunisie-Mali (0-1), qui a complètement perdu les pédales en sifflant deux fois la fin du match avant même l’issue des 90 minutes. 
 
Janny Sikazwe. Ce nom restera dans l’histoire de cette Coupe d’Afrique des Nations 2022. Cet arbitre zambien a, en effet, sifflé la fin du match Tunisie – Mali avant même la fin du temps réglementaire. Il avait même mis un terme à la rencontre une première fois à la 85e minute, avant de se rendre compte de son erreur.
 
Suspendu en 2018

Mais, d’après des informations, il n’est pas à sa première qu’il est au cœur des polémiques. En effet, le plus gros point noir de la carrière de Janny Sikazwe remonte à 2018, à l’occasion d’un match de Ligue des champions africaine entre l’Espérance de Tunis (Tunisie) et Primeiro de Agosto (Angola). Après un arbitrage douteux pour certains, scandaleux pour d’autres, le Zambien avait été suspendu par la Confédération africaine de football pour suspicion de corruption. S’il a été réhabilité quelques mois plus tard, son image reste entachée par cette sombre affaire.

A noter également qu’à plusieurs reprises, des voix se sont élevées pour contester sa désignation sur un match. C’est notamment le cas de la sélection algérienne, apparemment rancunière, lors de la dernière CAN en 2019 pour un match de poules face au Sénégal. Ce sont finalement les Sénégalais, par l’intermédiaire de leur sélectionneur Aliou Cissé, qui se sont plaints de son arbitrage.

« Je n’ai pas envie de revenir sur l’arbitrage que j’ai trouvé, aujourd’hui je le dis, vraiment catastrophique, inadmissible, pour peser mes mots. Il y a des choses sur l’arbitrage que je n’ai pas envie de dire parce que je sais que je serais suspendu, mais il faut à un moment donné protéger l’intégrité de nos joueurs », avait déclaré le technicien des Lions de la Téranga.

Expérimenté, Janny Sikazwe ne jouit pas d’une très bonne réputation sur le continent africain. En 2013, il s’était attiré les foudres des Algériens après avoir sifflé deux penalties discutables contre les Fennecs lors d’un match de qualifications pour le Mondial 2014 face au Burkina Faso. 


Source: seneweb.com