Cases des Tout-petits : Les revendications du collectif des Animateurs polyvalentsParCheikh Tidiane Kandé 09/04/2021 à 7:24

73
logo


Installée le mercredi, 9 décembre 2020, Maïmouna Cissoko, la nouvelle Directrice de l’agence Nationale de la Case des Tout-petits du Sénégal, fait déjà face à une vague de revendications qui risque d’ébranler sa mission.

Depuis quelques jours, elle rencontre une vague de revendications et d’exigence de la part des animateurs polyvalents de la structure dont elle est la principale gestionnaire, en remplacement à Mme Thérèse Faye Diouf.

En effet, le collectif des Animateurs polyvalents, déterminé à se faire respecter par la dame Maïmouna Cissoko, ont mis sur la table de son bureau les points de revendication suivant

• La publication de la liste de la 2ème cohorte sans omission avant la fin du mois d’avril.
• Le démarrage de la formation de la 2ème cohorte fin avril début Mai.
• L’augmentation des bourses suite aux multiples déplacements.
• L’organisation de l’examen de sortie lors du 2ème regroupement.
• Préparation pour l’acquisition des Ordres de Services.
• Mise en place d’un comité opérationnel d’action sociale pour les animateurs en état de difficultés majeures.
• Définir un cadre de dialogue entre animateurs polyvalents et autorités.
• Intégrer les animateurs polyvalents dans les instances de décisions de l’Agence Nationale.


Source: senego.com