logo

CESE : Un budget de 7,5 milliards pour IdyParKhalil Kamara 02/11/2020 à 11:53

Perfect chest workout
Perfect chest workout
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Sa nomination à la tête du CESE a fait l’effet d’une bombe. Une nouvelle qui a surpris plus d’un. Ce, au moment où certains dénonçaient un “deal” entre le Président de Rewmi et le chef de l’Etat. L’histoire leur a donné raison. Idy remplace ainsi son “bourreau”, Mme Aminata Touré, jusque-là, toujours aux aguets pour lui porter la riposte.

Plus de 7 milliards…

Ainsi, si sur le plan politique, on se demande encore ce que l’ancien Premier ministre peut gagner de ce nouveau compagnonnage avec Macky Sall, sur le plan financier par contre, constate Seneweb, il n’est pas du tout lésé. Car, figurez-vous, Idy aura une enveloppe de plus de 7 milliards à sa disposition.

Le projet de loi de Finances 2021…

En fait, poursuit la même source, le projet de loi de Finances 2021 prévoit un budget 7,584 milliards pour le Cese. Institution à l’utilité douteuse dont la suppression a été demandée par Idrissa Seck lui-même en 2019, le Cese est considéré souvent comme un parachute politico-financier destiné à contenter un allié, à l’image du Hcct.

58 milliards à gérer pour Rewmi…

De façon globale, Rewmi se retrouve avec 58 milliards à gérer. Car, en plus du Cese, il y a les budgets des ministères affectés à Rewmi. Or, il est prévu 27 milliards pour le ministère de l’Elevage dirigé par Aly Saleh Diop. De même, une enveloppe de 23,5 milliards a été affectée au ministère l’Economie numérique et Télécommunications piloté par Yankhoba Diatara, fidèle à Idrissa Seck.

Le “motif” de son ralliement?

Des nominations de rewmistes qui viennent à point nommé. Ce, au moment où nos confrères de “Lii Quotidien” révèlent une difficulté financière du Président de Rewmi. En effet, d’après la même source, “la chance a commencé à sourire à Macky Sall quand il a eu vent des difficultés financières dans lesquelles surfait l’ex-maire de Thiès, endetté et pressé par ses bailleurs“.

Toujours d’après “Lii Quotidien”, “Idrissa Seck aurait beaucoup de peine à rembourser des dettes contractées auprès de ses banques. Des crédits destinés à la construction d’un institut de formation. Il aurait donné comme garanties pas moins de trois de ses villas… Et le projet ayant tardé à se réaliser, les difficultés financières se seraient accumulées pour le président de ‘Rewmi’ avant que Macky Sall ne vienne à sa rescousse“.

Macky lui tend la main…

Ainsi, le Président Sall se serait engagé à rembourser les dettes d’Idy qui se chiffreraient à des centaines de millions de F Cfa. Et le contact entre les deux hommes daterait de bien avant la Covid 19, avec en prime une enveloppe de 30 millions de F Cfa que le chef de l’Etat aurait commencé à lui filer chaque mois. Et le principal artisan de ce deal serai Malick Gakou lui aussi, jusque-là pressenti dans l’attelage du nouveau gouvernement.



SÉLÉCTION DE LA RÉDACTION