Chronique de Madiambal : “Les gens auraient pu porter plainte…”, Mamadou ThiorParBirama THIOR 28/03/2021 à 0:20

78
logo


Le Conseil pour l’observation des règles d’éthiques et de déontologie dans les médias corrige Madiambal Diagne. Il juge graves les propos tenus par le chroniqueur du journal Le Quotidien intitulé “Le prix de l’honneur d’un fils de la Casamance”. Une sortie de nature à saper la cohésion sociale, estime le Cored qui s’est auto-saisi.

L’auto-saisine, “davantage” du Conseil pour l’observation des règles d’éthiques et de déontologie dans les médias. Tel est l’engagement qu’avait pris Mamadou Thior lorsqu’il installait le tribunal des pairs, en sa qualité de président du Cored. Selon lui, il y avait peu d’auto-saisines avec le tribunal sortant. “Normalement, avec cette auto-saisine sur le cas Madiamba Diagne, nous en sommes à cinq ou six auto-saisines déjà parmi la douzaine d’affaires déjà instruites ou en cours d’instruction. Ce qui montre que nous sommes très vigilants au travail de la presse et que nous n’attendons pas que les gens portent plainte devant nous“, a-t-il notamment déclaré sur Rfm.

Plainte

Selon le journaliste, les gens auraient pu porter plainte – contre Madiambal Diagne -. Mais, poursuit-il, le Cored a estimé qu’il ne pouvait pas laisser passer cette affaire là. “Le tribunal des pairs va connaître de cette affaire et rendre une décision très bientôt“, a assuré Mamadou Thior.

Le contenu du texte de Madiambal Diagne “donne froid au dos”

Le président du Cored a également expliqué que l’auto-saisine se traduit par le fait “qu’il y a plus que matière” dans cette affaire Madiambal Diagne, parce que le contenu du texte “donne froid au dos“. Surtout que le pays “a vécu une semaine folle“, notamment avec les “répercussions” constatées à l’Université.

Les responsables du journal saisis 

Et de préciser que la procédure – d’auto-saisine – a été enclenchée. “Les responsables de ce quotidien ont été saisi dans ce sens là pour apporter des réponses en nous édifiant sur comment un tel texte a pu être publié dans les colonnes du journal Le Quotidien“, a conclu M. Thior.


Source: senego.com