Coalition Sonko, Khalifa et Karim: Thierno Bocoum dénonce une “Coalition de pression”ParKhalil Kamara 23/08/2021 à 12:43

92
logo


Thierno Bocoum revient à la charge. En conférence de presse, ce lundi 23 août, le leader du Mouvement AGIR s’en est, vertement pris, à la “Grande Coalition” (Sonko, Khalifa et Karim), annoncée par Serigne Moustapha Sy.

Pression…

Cette coalition n’est pas une coalition électorale, mais une coalition de pression…” Selon Thierno Bocoum qui estime qu’ils ne peuvent, au nombre de trois (3), décider des destinées de l’opposition, choisir ceux qui doivent les accompagner ou pas.

Division…

Mame Diarra Fam en a aussi eu pour son grade. Il estime que cette dernière, qui s’en est prise à lui après sa publication, “amuse la galerie” et qu’il n’a pas de compte à lui rendre. “Je ne parle pas des suiveurs, ni des appareils tels que le Pds qui est un patrimoine, ni de Me Wade qui est un symbole dans le pas, ni du projet de Pastef et de ses intentions, ni des Khalifistes, mais des 3 (Khalifa, Sonko, Karim). Au lieu de rassembler l’opposition, ils sont en train de la diviser“, regrette Thierno Bocoum.

Mensonges…

Non sans préciser qu’une “Coalition de pression” ne peut faire partir Macky Sall. “Nous aurions voulu que le chef de l’opposition rassemble au lieu de diviser, choisir ses membres (…) ‘Amnguène problème déh’ (vous avez de sérieux problèmes)“, renchérit-il.

Mensonge plus mensonge égale mensonges…“, répond-il à ceux qui l’accuse de vouloir rejoindre Macky. Il espère, ainsi, que cette grande Coalition revienne à de meilleurs sentiments, en réunissant toute l’opposition…


Source: senego.com