Coalition “Yewwi Askan Wi” : Les quatre grosses révélations de Bougane Gueye DanyParBirama THIOR 08/09/2021 à 4:00

0
160


 Le leader de la coalition Gueum Sa Bopp”,Bougane Gueye Dany a dénoncé, mardi, plusieurs décisions prises “unilatéralement” par les trois leaders de la coalition “Yewwi Askan Wi”.

Présidence tournante 

Si d’aucuns estiment que le départ de la coalition Gueum Sa Bopp n’a pas d’impact sur celle dénommée “Yewwi Askan Wi”, c’est tout le contraire pour le leader Bougane Gueye Dany. “Dieu merci. Notre départ a réglé quelque chose. Dans la structuration qu’on nous a présentée au sein de la coalition Yewwi Askan Wi, le trio a dit que seules les initiateurs ont droit à la présidence tournante“, a-t-il clamé d’emblée. Se réjouissant que Déthié Fall tape du poing sur la table pour dénoncer ce choix.

Comité d’arbitrage 

Selon le leader du coalition Geum Sa Bopp, leur sortie a également permis de résoudre la problématique du comité d’arbitrage. “Ils ont dit qu’en cas de litige, il doit y avoir un comité d’arbitrage qui sera au-dessus de la conférence des leaders. Mais que seuls les initiateurs composeront ledit comité“, a révélé Bougane Gueye Dany.

Investitures

Le troisième écueil, et des non moins burlesque aux yeux du leader de Geum Sa Bopp, reste les investitures. “Ils (Ndlr : Pur, Pastef, Taxawu Ndakaru) ont dit qu’arrivée aux investitures, il y aura ce qu’on appelle le droit de préemption : si, par exemple, Gueum Sa Bopp gagne dans une commune quelconque, personne n’a le droit d’y choisir un candidat avant eux“, a-t-il dénoncé.

Choix

Ils ont aussi dit que si le trio ne se trouve pas dans l’instance où on choisit, on doit se référer à la dernière élection – présidentielle – pour voir qui était deuxième. Et c’est celui qui va choisir“, a-t-il conclu se demandant quand est-ce qu’ils auraient eu un candidat s’ils avait accepté ces décisions des trois leaders.


Source: senego.com