Covid-19/relance De L’économique : 70 Millions Octroyés Aux Femmes Impactées De Tivaouane

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Covid-19/Relance de l’économique : 70 millions octroyés aux femmes impactées de Tivaouane

Après Thiès, c’est au tour des femmes entrepreneuses du département de Tivaouane d’accueillir Madame le Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants. Ici également, Ndèye Saly Diop Dieng est venue dans le cadre de la phase pilote du Projet d’appui aux femmes du secteur informel impactées par la Covid-19 que son département a initié.

Ce, pour les rencontrer et échanger avec elles, mais aussi constater de visu l’ampleur de leurs pertes et de leurs difficultés et aussi «leur détermination à se relever de la crise et à sauvegarder» leur activité économique, avant de leur octroyer des financements.

70 millions pour «relancer les activités de 140 unités économiques dans le département»

Sur place, la ministre, après avoir visité quelques groupements d’intérêt économique (Gie), a mis à la disposition des femmes de Tivaouane une enveloppe de 70 millions de francs Cfa, en partenariat avec l’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-Imcec).

Il s’agit, ici, d’un financement dont l’objectif est de «renforcer la résilience, mais surtout appuyer la relance de 140 unités économiques» dans les 18 communes que compte le département.

A travers ce projet d’appui aux femmes du secteur informel impactées par la Covid-19, la tutelle souhaite «pouvoir faire émerger encore de grandes championnes au sein de l’économie nationale, mais surtout faire essaimer» dans toutes les communes du pays de petites et moyennes entreprises de femmes qui couvrent tous les secteurs d’activité.

1 000 unités économiques ciblées dans huit départements du pays

Pour rappel, la phase pilote dudit projet cible 1 000 unités économiques sélectionnées sous l’égide des autorités administratives au niveau de huit départements du pays (Dakar, Pikine, Rufisque, Guédiawaye, Thiès, Tivaouane, Mbour et Mbacké), pour un financement initial de 500 millions entièrement mobilisés par le ministère de la Femme.