“Diffusion de données à caractère personnel” : Bougazelli persiste et constitue un pool d’avocats…ParKhalil Kamara 19/09/2021 à 8:27

0
40


Seydina Fall dit “Bougazelli” ne compte pas baisser les bras face à ce qu’il qualifie d’ “acharnement” sur sa personne. Il accuse des gendarmes d’être à l’origine de sa vidéo qui a fuité. Le responsable apériste de Guédiawaye, dans l’affaire dite des faux billets dont il serait impliqué, selon une source de Senego, compte, avec ses avocats traduire en justice le gendarme qu’ils soupçonnent d’avoir fait parvenir cette vidéo aux journalistes.

Indignation” au niveau de la gendarmerie…

Et d’après toujours notre source qui a contacté la rédaction de senego, “au niveau de la gendarmerie, c’est l’indignation totale. Du moins certains d’entre eux, particulièrement au niveau de la hiérarchie, se disent irrités face à cette fuite qui n’honore pas leur corps. Et de source sûr, ils savent que cette fuite provient d’eux. Et ils feront le tout pour savoir qui est impliqué dans cette affaire.

Le gendarme “à l’origine” de la fuite…

Tout au début de cette fuite, l’ancien parlementaire avait désigné nommément, lors d’un entretien avec Senego un certain gendarme du nom d’Abdoul Aziz Mbaye d’être l’auteur de cette fuite. Et d’après toujours notre source, “Abdou Aziz Mbaye c’est un surnom“. Et il s’appellerait M. C. Mbaye. “Il a été affecté. Nos avocats sont en train de faire le nécessaire pour tirer cette affaire au claire. Et pire, cette vidéo n’a pas été versée dans le dossier de Bougazelli. Et ce sont les avocats de Seydina Fall qui nous en ont fait part. A cet effet, un pool d’avocats a été constitué pour mener le combat“, précise notre source.


Source: senego.com