Single Post

« Encourager Les Réformes » : Le Sénégal Et L’allemagne Paraphent Trois Contrats D’aide Financière D’un Montant De 26 Milliards

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
« Encourager les réformes » : Le Sénégal et l’Allemagne paraphent trois contrats d’aide financière d’un montant de 26 milliards

Une nouvelle dynamique dans la coopération germano-sénégalaise est en train de voir le jour. Les deux pays viennent de conclure un partenariat de plus. En effet, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le Directeur de KFW, Karl Von Klitzing, ont paraphé un accord cadre de financement en faveur d’un développement endogène. Il s’agit des trois premiers contrats d’aide financière d’un montant total de 26 milliards de francs Cfa relatifs au partenariat pour «encourager» les réformes au Sénégal conclu en 2019 entre la République fédérale d’Allemagne et la République du Sénégal. La cérémonie de signature officielle s’est tenue, ce vendredi 18 décembre 2020, à la Direction générale de la planification et des politiques économiques (Dgppe), en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, SEM Stephan Roken, entre autres.

La nécessité de poursuivre les réformes

A l’occasion, le ministre a souligné que le gouvernement du Sénégal est «conscient que la transformation structurelle de l’économie ne saurait se réaliser sans une dynamique soutenue des réformes». Sur ce, il précise que des «résultats appréciables ont été déjà obtenus dans le cadre du Programme de réforme de l’environnement des affaires et de la compétitivité (Preac». Mais, ajoute-t-il, «il nous faudra assurément poursuivre les réformes avec, notamment, le Compact With Africa et le Preac 3».

Selon Amadou Hott, pour «assurer une relance durable et inclusive, le Sénégal mise sur la compétitivité et l’attractivité de son économie afin de mieux assoir le rôle de moteur de croissance du secteur privé». Selon lui, c’est la «seule et unique voie pour relever le défi de la création massive d’emplois décents pour les nombreux jeunes arrivant chaque année sur le marché du travail».

Ce partenariat s’aligne «parfaitement» aux orientations stratégiques du PAP 2A

Sous ce rapport, le ministre de l’Economie soutient que le partenariat pour «encourager» les réformes qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative Compact With Africa, trouve toute sa pertinence». A l’en croire, ce partenariat entre le Sénégal et KFW s’aligne «parfaitement aux orientations stratégiques du PAP 2A en mettant l’accent sur les leviers de compétitivité et d’inclusion que sont la législation du travail, la réforme foncière, l’accès au financement et le développement des PME (Petites et Moyennes entreprises) et PMI (Petites et Moyennes industries) ainsi que la formation professionnelle».

«Les trois champs d’intervention choisis sont incontournables pour atteindre les objectifs»

Pour le directeur de KFW, Karl Von Klitzing, les trois champs d’intervention conjointement choisis par les deux parties, sont «incontournables pour atteindre les objectifs relatifs au développement du secteur privé et la création de nouveaux emplois. Il soutient que «l’accès transparent au titre foncier est primordial pour le fonctionnement d’une économie de marchés. Et sans titre foncier, il n’y a ni sécurité, ni investissement du secteur privé».

Une «nouvelle dynamique» dans la coopération germano-sénégalaise

L’Ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, Stephan Roken, pour sa part, a signalé que ces contrats signés aujourd’hui font partie de la «nouvelle dynamique» dans la coopération germano-sénégalaise qui, selon lui, s’est «développée significativement» au cours des deux dernières années, notamment depuis la conclusion d’un partenariat pour «encourager» les réformes dans le cadre de l’initiative du G20.