logo

Espagne : L’accord de pêche entre l’UE et le Sénégal suscite déjà des critiquesParMangoné KA 16/11/2020 à 8:29

Perfect chest workout
Perfect chest workout
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Le secteur de la pêche se félicite de l’approbation du nouvel accord de l’Union européenne avec le Sénégal, qui a été critiqué par certaines organisations pour avoir réduit les quotas fixés pour la pêche démersale par rapport à l’accord précédent.

Le nouvel accord réduit les possibilités de pêche démersale

La Consellería do Mar salue le fait que le Parlement européen ait donné son feu vert à cet accord qui “garantit le développement normal de l’activité de pêche espagnole dans la zone”.

Cet accord donne au pays africain l’accès à un total de 43 navires espagnols, dont cinq navires galiciens.

Parmi les critiques que le nouveau document a reçues, le directeur de l’Organisation des producteurs de pêche de Porto de Marin (Opromar), Juan Martin, a déclaré au PE que les possibilités de pêche démersale de cet accord sont “une réduction de 12,5%” par rapport au précédent, rapporte diariodepontevedra.es, visité par Senego.

“En outre, le prix des licences pour la capture de ce même type de poisson a été vu à la hausse, par rapport à l’accord précédent, à moins que le nombre de navires autorisés à pêcher soit maintenu.

Inclure le calmar

La nécessité pour l’accord de modifier ses conditions dans le cadre des commissions mixtes et d’envisager la possibilité d’inclure d’autres espèces de poissons, a été suggéré. Le directeur d’Opromar explique à ce sujet que le calmar est un céphalopode “à courte vie” qui est capturé à l’occasion lors de la pêche et doit être rejeté pour éviter de “dépasser les pourcentages autorisés de prises accessoires”. C’est pourquoi le secteur a demandé son inclusion en tant qu’”espèce cible”, une demande qui n’a pas été satisfaite.

Il a été souligné que la pêche démersale n’a pas de prix avec les flottes sénégalaises, ce qui, espère Juan Martin,, améliorera l’accord à l’avenir.



SÉLÉCTION DE LA RÉDACTION