États-unis : Akon Lynché Sur Les Réseaux Sociaux Après Des Propos Sur L’esclavage

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
États-Unis : Akon lynché sur les réseaux sociaux après des propos sur l’esclavage
Le rappeur Akon a été sévèrement critiqué après ses propos sur l’esclavage, tenus lors d’une interview avec VLAD TV, rapporte le journal Les Échos.
Interrogé sur la façon dont l’esclavage est perçu au Sénégal, l’artiste de 47 ans a affirmé que les Sénégalais ne pensaient plus à l’esclavage, parce qu’ils avaient “surmonté ses horreurs”, contrairement aux Afro-Américains.
“Au Sénégal, nous avons en quelque sorte surmonté l’idée de l’esclavage. Nous n’y pensons même pas”, a-t-il déclaré.
Et d’ajouter : “La seule fois où nous y pensons, honnêtement, c’est lorsque nous faisons des tournées sur l’île de Gorée. En dehors de cela, les gens ont vécu et évolué bien au-delà du concept d’esclavage”. 
Akon a ensuite déclaré que les Noirs américains gagneraient à “abandonner” purement et simplement l’esclavage.
Des propos de Alioune Badara Thiam qui ont suscité des critiques acerbes sur les réseaux sociaux.
“Akon a vraiment dit que les Africains ont dépassé l’esclavage et que les Américains doivent faire de même. Monsieur, il est facile pour les Africains de le dépasser, ils ne vivent pas en Amérique où la suprématie blanche règne”, a twitté un internaute nommé Joyce.
“Akon, j’apprécierais que vous choisissiez de ne pas parler de problèmes auxquels les Noirs américains sont confrontés ou de la façon de les traiter. Dire aux Noirs de simplement oublier l’esclavage est méchant. Surtout quand nous avons affaire à une forme d’esclavage plus moderne avec la brutalité policière”, a posté Aaron Ennis.
Même un de nos compatriotes n’a pas manqué de préciser ce qui suit : “Akon ne parle pas au nom de tous les Sénégalais quand il dit que les Noirs américains doivent sortir de l’esclavage et l’oublier… Je suis un Sénégalais qui y pense encore”.