États-unis : Une “cagnotte” à Gagner Pour Le Premier Contaminé Lors De “soirées Covid-19” ?

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
États-Unis : Une “cagnotte” à gagner pour le premier contaminé lors de “soirées Covid-19” ?
VIDÉO. Rumeur? Mauvaise blague? Non, réalité, disent les autorités de l’Alabama qui sonnent l’alerte. Des étudiants de la ville universitaire de Tuscaloosa, dans cet état des Etats-Unis, ont eu l’idée d’organiser des “soirées Covid-19” pour s’infecter mutuellement et délibérément, rapporte la chaîne de télévision américaine CNN citée par Le Point ce vendredi.
Le principe était simple: des personnes positives au Covid-19 étaient invitées aux fêtes, les participants devaient ensuite parier sur qui aura en premier des symptômes. La première personne confirmée positive au coronavirus par un médecin après une soirée remportait une “cagnotte“. Car “ils mettent de l’argent dans un pot… Et le premier à avoir le Covid le gagne”, a détaillé Sonya McKinstry, Sonya McKinstry, membre du conseil municipal de la ville, interrogée par ABC News.
Les responsables locaux ont été avertis de cet inquiétant phénomène par les pompiers : “Nous pensions que c’était une sorte de rumeur au début. Nous avons fait des recherches, non seulement les bureaux des médecins le confirment, mais l’État disposait également des mêmes informations”, a insisté l’élue auprès de CNN.
Au cours des dernières semaines, plusieurs fêtes de ce type ont été organisées dans la ville et ses environs, précise Capital. “Cela me rend furieuse. Furieuse du fait que quelque chose de si grave et si mortel soit pris à la légère. Non seulement, c’est irresponsable, mais vous pouvez contracter le virus et le rapporter à la maison à vos parents ou grands-parents”, s’est indignée Sonya McKinstry. La municipalité travaille actuellement à mettre un terme à ce phénomène. De son côté, le ministère de la Santé de l’État n’a encore “pas été en mesure de vérifier que de telles fêtes avaient eu lieu”.
L’Alabama comptabilise actuellement environ 39.000 cas confirmés de coronavirus et près de 1.000 décès. En cas de tests positifs, les habitants doivent être placés en quarantaine, et s’ils y dérogent ils peuvent écoper d’une amende pouvant aller jusqu’à 500 dollars.