Exclusif – “38 épouses, passeport diplomatique”: Le “marabout” de Diohine raconté par des villageoisParAnkou Sodjago 17/04/2021 à 22:51

126
logo


Il a fini par semer la zizanie à Diohine, village où chrétiens, musulmans, voire des animistes vivent en parfaite harmonie. En d’autres termes, il a réussi à saper la bonne cohabitation entre les différentes communautés qui cohabitent dans ce village à majorité chrétienne. Lui, c’est le marabout Serigne Bara Sène, fils de Serigne Cheikh Ndigal Sène.

Selon des informations exclusives de Senego auprès des villageois, le guide religieux qui s’est installé récemment à Diohine, aurait 38 épouses, dont une grande partie se trouverait dans une de ses maisons dans la capitale sénégalaise. Des villageois approchés par Senego informent par ailleurs qu’il serait né en 1987 et disposerait d’un passeport diplomatique. Des informations sur lesquelles nous reviendrons avec plus de détails. Pour l’heure, malgré la médiation initiée par certains notables de Diohine, une bonne partie des villageois ne compte pas laisser perdurer les pratiques et prêches incendiaires du “marabout”. Pour preuve, ils se sont mobilisées ce samedi 17 avril, pour mettre fin aux violents affrontements provoqués par le fils de Serigne Ndigal Sène.

Ses prêches incendiaires

Rappelons que tout est parti des prêches incendiaires du jeune marabout et de ses caravanes sonores durant lesquels il accusait les enseignants d’être à l’origine des grossesses en milieu scolaire. Il s’est donné aussi comme ambition de faire de sorte que l’église catholique soit occupée par les araignées et non par des fidèles. Pire, il a proféré des insanités à l’endroit de la population qui, ne pouvant contenir sa colère, a décidé d’en venir aux mains avec les membres de son daara.

Ses plates excuses

Grâce à une médiation des autorités locales et de la gendarmerie de Fatick, dont dépend Diohine, le marabout Serigne Bara Sène a présenté, jeudi 15 avril, ses excuses aux villageois, surtout aux chrétiens qui se sont sentis offensés par ses agissements. “Les abbés et chrétiens de Diohine et moi ne formons qu’une seule et même communauté. Je prie Dieu qu’il éloigne Satan de nos relations. Je présente mes excuses à tout le monde”, a déclaré Serigne Bara.


Source: senego.com