Fatick : Deux hommes retrouvés pendus à Mboyene et à MèmeParCheikh Tidiane Kandé 20/11/2021 à 10:40

0
26


Les décès par pendaison commencent à prendre des proportions inquiétantes dans le département, voire la région de Fatick en général. Les deux derniers cas en date remontent à avant-hier, mercredi 17 novembre, avec la découverte de deux corps sans vie, à Mboyene, dans la commune de Ngayokhéme, et à Méme, dans la commune de Niakhar.

Il s’agit de deux décès par pendaison, selon le commandant de la compagnie de gendarmerie territoriale de Fatick, le capitaine Sané que nous avons joint par téléphone. D’après notre source, Bernard Sène, l’une des victimes, cultivateur et né à Mboyene, a été retrouvé pendu à un arbre, dans un champ de pastèques derrière le village.

Alors que Babacar Diouf, lui, a accompli son forfait dans l’un des bâtiments de la maison familiale. Les corps sans vie ont été acheminés, par les sapeurs-pompiers, à la morgue de l’hôpital régional de Fatick.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer les causes de ces suicides. La découverte de trois corps sans vie par pendaison au village de Ngoyé, dans la commune de Tattaguine, est encore vivace dans les mémoires. Une récurrence des cas qui inquiète plus d’un, compte tenu du fait que c’est souvent difficile de connaître les véritables mobiles de ces suicides.


Source: senego.com