Fermeture des frontières: 1800 milliards FCfa vont s’évaporer entre le Sénégal et le Mali

0
22


C’est une nouvelle étape dans le bras de fer que se livrent les autorités maliennes et celles des autres pays de la Cedeao. Les chefs d’État de la sous-région ont, en effet, décidé de mettre le Mali sous embargo. L’une des conséquences immédiates, informe ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mardi, c’est l’interruption du commerce entre le Sénégal et son voisin.
Alors que les pertes pour notre pays varient entre 300 et 200 milliards FCfa, pour le Mali, cela fait pas moins de 1500 milliards de francs Cfa, selon le journal.
Ainsi, renseignent nos confrères, le Mali risque d’être pris à la gorge avec ces sanctions qui touchent tous les secteurs, sauf celui des denrées alimentaires et des médicaments.


Source: yerimpost.com