film du crimeIdentité du présumé meurtrier…Ce qu’il faut savoir sur l’affaire de la fillette assassinée à Bargny

0
35


Single Post
Identité du présumé meurtrier, film du crime… : Ce qu’il faut savoir sur l’affaire de la fillette assassinée à Bargny
Élucidation du meurtre en moins de 24 heures. Seneweb en sait un peu plus sur l’identité du présumé meurtrier et les circonstances de l’assassinat de Anta Ndiaye, du nom de la fillette retrouvée morte le lundi 25 avril, dans un bâtiment inachevé à Bargny.

Traqué par les éléments du Lieutenant Bâ de Bargny (le 26 avril aux environs de 21H30), M. BA, alias Memeu, tailleur de son état et domicilié à Bargny Finkone, est le principal suspect dans le meurtre de Anta Ndiaye, d’après des informations exclusives de Seneweb.

Voisin de la défunte, M. Bâ était en couple avec M. Ndiaye, la sœur de la victime. Au moment des faits, Anta était avec une certaine Th. Mboup, une copine à M. Ndiaye. C’est d’ailleurs elle qui a démarché les relations amoureuses entre M. BA, le présumé meurtrier et M. Ndiaye, sœur de la victime.

Lundi 25 avril, jour fatidique,  Memeu avait donné rendez-vous à Th. Mboup sur les lieux (la maison inachevée) pour parler de sa copine, M. Ndiaye qui menaçait de le quitter. Au cours de leur discussion, il a proféré des menaces à l’endroit de cette dernière. Aussitôt, il s’en est pris subitement à la défunte, qui le regardait fixement, en l’étranglant au sol avec ses mains. Des faits qui se sont déroulés devant Th. Mboup, qui a quitté les lieux laissant sur place Memeu et le corps sans vie de Anta Ndiaye.

Comment le présumé meurtrier a été appréhendé par la Police

Selon une source autorisée de Seneweb proche du dossier, son interpellation fait suite à l’exploitation d’une piste liée à un bonnet de bébé trouvé sur la scène du crime. Ledit bonnet appartenant à un bébé que le témoin, Th. Mboup (copine de la grande soeur de la défunte) portait à sa sortie de la maison familiale.

Sur ces entrefaites, le témoin qui a été cuisiné, a déclaré que le meurtre s’est passé devant elle et c’est par peur de représailles du mis en cause qu’elle n’a pas dénoncé le crime.

Poursuivant, elle affirme avoir été témoin de la scène. En effet, le mis en cause lui avait donné rendez-vous dans ce lieu pour lui parler de sa copine, M. Ndiaye, qui avait pris la décision de le quitter. C’est au cours de la discussion qu’il s’en est pris subitement à la défunte en l’étranglant au sol avec ses mains.

Elle ajoute, tremblant de peur en voyant de la bave sortir de la bouche de la victime et le sang couler de son nez, qu’elle a pris la fuite en  l’abandonnant sur place.        

 D’ailleurs, c’est quelques instants plus tard, d’après nos sources qu’elle s’est décidée à indiquer à la famille de la défunte le lieu où le corps sans vie de Anta Ndiaye, était soigneusement caché.          

Pour l’heure l’on nous renseigne que  M. Bâ, le présumé meurtrier, poursuivi pour  des faits d’homicide volontaire sur la mineure âgée d’environ 08 ans et Th. Mboup sont retenus au Commissariat de Bargny pour nécessité d’enquête. Une affaire qui est loin de connaître son épilogue.


Source: seneweb.com