[Focus]Remaniement imminentPortrait-robot du Premier ministre idéal…

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
[Focus] Remaniement imminent : Portrait-robot du Premier ministre idéal…
C’est devenu un secret de polichinelle : Le chef de l’Etat, Macky Sall, devrait procéder, très prochainement, à la formation d’un nouveau gouvernement avec à sa tête, un Premier ministre.

D’ailleurs, Seneweb a donné, hier dimanche, la liste « des 7 favoris » à ce poste. Mais, allant plus loin, le politologue Moussa Diaw, dresse le portrait-robot du futur patron de la Primature.

« Pour le futur premier ministre, la nouvelle configuration de l’Assemblée nationale, avec une percée remarquable de l’opposition, exige de faire un choix judicieux de la personnalité à nommer à la tête de l’équipe gouvernementale », a-t-il d’emblée tenu à préciser. L’enseignant-chercheur en sciences politiques à l’université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis pense, en effet, qu’il est « préférable de porter le choix sur quelqu’un doté d’une grande capacité d’écoute, d’esprit consensuel et fin négociateur afin d’éviter des crises au sein de l’hémicycle ».

Lire aussi : Premier-ministrables : Les 7 favoris….

A ce titre, M. Diaw confie à Seneweb qu’«un technocratique ou moins politique (lui) semble convenir à ce poste dans le contexte politique actuel où la marge de manœuvre du Président est réduite d’autant qu’il ne dispose plus d’une majorité confortable, ce qui l’obligera à procéder à des concessions et dialogues pour éviter des tensions dans un contexte politique particulier ».

« De plus, explique l’analyste politique, les citoyens attendent des réponses appropriées et idoines par rapport à la situation socio-économique ».

« Un Gouvernement resserré et compétent »

S’agissant, par ailleurs, du choix des ministres, notre interlocuteur souligne qu’après les résultats des élections locales et législatives, « on s’attend à un gouvernement dont la composition est susceptible de répondre aux différents messages adressés par les citoyens ». Il s’agit, en effet, de la cherté des produits de premières nécessités, d’améliorer le pouvoir d’achat des plus démunis, de créer des conditions pour l’emploi des jeunes, a-t-il fait comprendre.

« Faut-il penser à réduire la souffrance de ceux qui sont confrontés aux inondations. Dès lors, il ne sert à rien d’avoir un gouvernement pléthorique mais réduit et efficace pour prendre en charge l’ensemble des préoccupations des Sénégalais », a ajouté Pr. Moussa Diaw. Qui est convaincu qu’« une équipe resserrée et compétente pourrait donner de meilleurs résultats en sortant de la logique de politique politicienne, avec obligation de résultats au regard de l’agenda présidentiel focalisé sur 2024, correspondant à la fin du mandat du président de la République ».


Source: seneweb.com