Fonds Force Covid-19 : 1,542 Milliard Remis Au Secteur Des Arts Et De La Culture

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Fonds Force Covid-19 : 1,542 milliard remis au secteur des Arts et de la Culture
Après une première remise de chèques aux sous-secteurs du livre et de l’édition, du conte, du patrimoine culturel et une partie du théâtre, le ministère de la Culture a procédé à une nouvelle remise de chèque à d’autres acteurs du secteur, ce mardi 30 juin 2020. Il s’agit, souligne Abdoulaye Diop, « conformément à la volonté du chef de l’Etat Macky Sall, de venir en aide aux acteurs du secteur des arts et de la culture face aux incidences négatives de la pandémie de Covid-19 ». 

Ainsi, 500 000 000 FCFA sont réservés aux Arts visuels, 100 000 000 FCFA à la communication traditionnelle ; 500 000 000 FCFA à la musique (hors Sodav) ; 250 000 000 CFA pour le cinéma et l’audiovisuel créatif ; 50 000 000 FCFA pour le style et la mode. De même, les artistes en situation de handicap ont reçu une enveloppe de 20 000 000 FCFA ; le théâtre comité de relance : 94 878 000 FCFA ; Pôle des non-alignés : 27 122 000 FCFA, soit un total de 1 542 000 000 FCFA.

Ajouté au premier groupe de bénéficiaires, « l’on est, à date, à 1 837 000 000 FCFA en valeur absolue, soit 61,23% en valeur relative, de répartition des ressources, par rapport au montant de 3 000 000 000 FCFA alloué par le chef de l’Etat », a rappelé le ministre de la Culture dans son discours.

Il a exhorté les sous-secteurs qui n’ont pas encore satisfait au cahier des charges, à s’acquitter de ces formalités, notamment les artistes de la Sodav, afin de recevoir leur chèque. Abdoulaye Diop a, à cette occasion, rendu « un vibrant hommage et un merci à la hauteur de son élan de générosité », au chef de l’Etat, Protecteur des Arts et des Lettres, au nom de la communauté culturelle et artistique.

« Ce fonds Force Covid, tel que voulu par le chef de l’Etat, conclut-il, s’inscrit dans un élan de solidarité nationale, face aux effets négatifs de la pandémie de Covid-19, afin d’apporter des aides d’urgence aux acteurs et de permettre une reprise des activités économiques dans un secteur où toutes les composantes ont été, durablement affectées par la crise ».