Fourniture d’oxygène : Abdoulaye Diouf Sarr fait le plein de confiance chez les gaziers…ParKhalil Kamara 03/08/2021 à 21:06

103
logo


Après la visite des gaziers ce lundi 02 août, au ministère de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr leur a rendu la politesse ce matin, constatant à l’occasion, leur capacité de production. Ce, au moment où le Sénégal claudique en termes de fourniture d’oxygène.

La première étape de cette tournée était donc au niveau de Sahel Gaz, à Sodida. Ensuite, le ministre de la Santé s’est rendu a Colobane, chez Air Liquide pour ensuite se rendre à Pikine, chez Oxysen et pour terminer à Sebikotane avec Molécule Gaz.

Diouf Sarr rassuré…

Une visite, selon Abdoulaye Diouf Sarr, “nécessaire”, afin qu’il puisse apprécier “que réellement sur le terrain, il y avait une marge de progression par rapport à la disponibilité de l’oxygène. J’ai été rassuré à tous les niveaux car non seulement l’oxygène est produit par nos gaziers mais que quelque part, l’ensemble de ces partenaires, chacun en ce qui le concerne, a une marge de progression c’est-à-dire qu’ils ne sont pas à leur capacité maximale de production. Mais en tout état de cause, la chose la plus importante est qu’il y ait une bonne coordination entre le Ministère de la Santé et ses partenaires pour que du point de vue de la logistique, de l’organisation, du mécanisme d’approvisionnement et de la livraison, il n’y ait pas d’égard préjudiciables aux patients“.

50% de potentiel supplémentaire…

Pour sa part, Mamadou Ndiaye, DG de Molécule Gaz a fait savoir qu’ils sont capables de produire 150 000 m3 d’oxygène tous les mois. “Aujourd’hui, nous sommes à la moitié de notre capacité de production. Nous avons par conséquent 50% de potentiel supplémentaire. En termes de bouteilles, on fabrique actuellement 250 bouteilles par jour mais notre capacité peut aller jusqu’à 500 bouteilles par jour car nous avons une pompe d’oxygène qui fait 200 m3/H. Nous avons également l’un des plus grands stocks de rac au Sénégal“, a-t-il assuré.

Avant de poursuivre : “En plus de ces rac d’oxygène, nous avons aussi 50 rac d’azote qu’on peut muter, au besoin, en oxygène. Nos installations ont beaucoup d’autonomie et nécessite peu de maintenance. A la question de savoir s’il y a un risque sur la disponibilité de l’intrant d’oxygène, je dis non. Il n’y a aucun risque. Grâce à notre expérience et nos contacts à l’extérieur, je peux assurer qu’il n’y a aucune restriction sur l’oxygène. Nos fournisseurs sont en Espagne, en France, au Singapour…Donc ne vous inquiétez pas ! le seul problème que nous avons aujourd’hui, c’est de pouvoir sécuriser financièrement l’achat des stocks“.

65/70 m3/H…

Nous l’attendions et je pense c’est une excellente chose que le Ministre de la Santé soit venu pour donner plus de punch à cette guerre contre la covid et on sera là aux côté du Sénégal. Pour l’apport de Oxysen, la production sera complétement dédiée au domaine médical, aujourd’hui nous sommes là pour sauver des vies et nous continuerons dans ce sens jusqu’à nouvel ordre. Aujourd’hui, on est à peu près à 65/70 m3/H, donc on a une capacité de production et si on prend en compte l’ensemble des aléas, on est à 1200- 1300 m 3 par 24H qui seront complétement dédié au domaine médical“, souligne M. Zaert, Gérant de la société OXYSEN.

Capacité de vaincre la maladie…

Par rapport à notre expertise, ce qu’on a vu ici en termes de ressources humaines et de produits devrait satisfaire tout le monde car, on a la capacité de vaincre cette maladie. Jusque là, nous arrivons à répondre à la très forte demande liée à l’oxygène. Que ça soit dans les cliniques ou les hôpitaux, nous avons satisfaits 100% de nos partenaires. Aujourd’hui, grâce au Ministre, tous les gaziers sont ensemble, dans le même combat contre la covid19“, renchérit Ahmadou Sène, Directeur Général Adjoint SAHEL GAZ.

Actuellement, on est à une moyenne de 1800m3 distribué par jour mais Sahel Gaz dispose d’une deuxième usine qu’on avait mis à l’arrêt avec l’arrivée des générateurs à l’hôpital qui avaient entrainé une baisse de la demande. Dans 15 jours, l’usine devrait reprendre service, les techniciens y travaillent, et avec sa fonctionnalité, on n’entendra plus parler de problème d’oxygène“, rassure-t-il.

Confiant…

Pour Souleymane Fofana, Directeur Général Air Liquide, “Air Liquide va, actuellement, en termes de capacité de production, jusqu’à 2700 m3 par jour, 2500 aux CTE, 200 aux privés. Les membres de Air Liquide savent que le Sénégal est en pandémie ce qui fait qu’il nous donnent du liquide à travers leurs industries. Avant, c’était un isot par dix jours, maintenant ils nous envoient deux par semaine“.


Source: senego.com