Gamou Des Moustarchidines : Le Champ De Courses Fait Sa Toilette

0
33


Single Post
Les Moustarchidines preparent le Gamou au Champs de Course de Tivaouane
Contrairement au Khalife général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour, le guide religieux des Moustachidines, Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum, compte, comme l’année dernière, célébrer l’édition 2021 du Gamou au Champ de courses de la Cité religieuse de Tivaouane. D’ailleurs, ce week-end, plusieurs milliers de disciples ont convergé vers la capitale de la Tidiania pour le nettoyage dudit site.

« Lieu de rendez-vous annuel des Moustachidines et sympathisants, les disciples de Serigne Moustapha Sy se sont retrouvés au champ de courses pour procéder au désherbage et au nettoyage du site devant abriter la commémoration de la naissance du Prophète Mohammed (PSL) prévue le 18 octobre prochain. Une très forte mobilisation qui démontre l’attachement et l’engouement que ces fidèles, de jeunes femmes et hommes, des vieux, affichent à l’endroit de leur guide spirituel. Tous sont d’avis qu’« aujourd’hui, le responsable moral du mouvement Moustarchidine est une personne incontournable à Tivaouane, ce, de par sa grâce, sa connaissance, sa dimension spirituelle et intellectuelle». C’est « en moins de 2 heures de temps que champ de courses qui fait 10 hectares a été nettoyé », se réjouit ce membre du comité d’organisation, coordinateur du Mawlid, Cheikh Tidiane Sarr. Et de souligner : «La volonté a prévalu sur tout».

« La particularité du Gamou de cette année, comme la dernière édition, est célébré dans un contexte de crise sanitaire marquée par la propagation du coronavirus qui ne cesse de faire des ravages un peu partout», rappelle-t-il.

« Nous avons célébré le Gamou de l’année dernière en plein contexte de Covid, Nous allons célébrer encore l’édition de cette année en respectant toutes les mesures barrières». Et de poursuivre : «Covid ou pas Covid, l’amour que nous avons pour le Prophète (PSL), la détermination et le sens de responsabilité du responsable moral du Mouvement peuvent expliquer tout simplement l’organisation du Gamou 2021 comme on l’avait fait l’année dernière, ”Dara xewoul woon, cette année également dara dou xew” », a conclu le porte-parole du jour.