Gestion Financière Et Transformation De Produits Locaux : La Der/fj Renforce La Capacité Des Femmes De Bignona

51
Single Post


Single Post
Gestion financière et transformation de produits locaux : La DER/FJ renforce la capacité des femmes de Bignona
(Bignona, envoyés spéciaux) – Après le Comité régional de développement (Crd) d’évaluation de la campagne de commercialisation des noix de cajou 2020 et le lancement officiel de la campagne de cette année 2021 à Ziguinchor, le convoi de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj) a fait cap au Lycée technique agricole Émile Badiane de Bignona, dans l’après-midi ce mardi 18 mai. Ici, le Délégué général, Papa Amadou Sarr, accompagné de son équipe, a rencontré les femmes qui subissent une session de formation pratique sur les techniques de comptabilité, de gestion financière, de management, d’hygiène et de qualité ainsi que sur les techniques de transformation de produits locaux (mangue, bissap, pain de singe, entre autres).

Une centaine de femmes bénéficiaires

Au nombre de 100, ces femmes, regroupées en Gie (Groupement d’intérêt économique), sont formées par la Der/Fj dans le cadre de son volet d’accompagnement en termes de renforcement de capacités. Elles évoluent, notamment dans la transformation de produits locaux, la fabrication d’eau de javel et de savons ainsi que dans la teinture, entre autres.

Chaque Gie financé à plus de 4 millions

Ici, on dénombre huit Groupements d’intérêt économique (Gie). Chacun a été financé à hauteur de 4 millions 500 mille francs Cfa par la Der/Fj, soit un total de 36 millions de francs Cfa. Selon la présidente du réseau des femmes de la CDD de Bignona, Fatou Seck, cet apport de la Der/Fj a apporté un grand plus à leurs activités de tous les jours.

« Cela a eu un impact positif parce que les femmes, après cette formation, ont eu à développer leurs activités et à diversifier ce qu’elles faisaient. Donc, la formation est venue à point nommé », a-t-elle soutenu.

Chaque participante sera financée individuellement

Après cette formation qui sera sanctionnée d’une attestation, le patron de la Der/Fj s’est engagé à financer toutes les participantes individuellement et sans exception, afin qu’elles puissent développer chacune son activité personnelle. Un engagement que ces femmes du Sud ont magnifié et salué à sa juste valeur.

Rokhaya Sané est membre dudit réseau. Pour elle, cette session de formation leur a permis de connaître beaucoup de choses en matière de transformation de produits locaux.

C’est vers 19 h que Papa Amadou Sarr a bouclé sa visite à Kandé Alassane (Ziguinchor) sur un site de tri, de mise en sac et de stockage de noix de cajou.