Gratuité de l’oxygène : Noo Lank salue la décision de l’Etat et prend la défense du Dr NiangParBirama THIOR 04/08/2021 à 0:10

94
logo


Le collectif Noo Lank exprime ses condoléances à tous les sénégalais qui ont perdu des proches durant cette pandémie et invite tous les citoyens à l’application des mesures barrières pour lutter contre cette crise.

Le collectif  Noo lank  apprécie positivement la décision de l’Etat du Sénégal d’assurer une prise en charge globale des besoins en oxygène des centres hospitaliers et cliniques privées. Elle permettra d’assurer l’approvisionnement de ce produit devenu vital pour des centaines de patients, sans leur faire supporter des coûts financiers extrêmement lourds, hors de portée pour la plupart des personnes concernées.

Sur ce problème de l’oxygène, le docteur Babacar Niang a joué un rôle de sensibilisation et d’alerte qui a permis d’arriver à une telle décision. Il est donc inacceptable qu’il fasse l’objet d’une quelconque menace. La démarche de plainte à son endroit viserait plutôt à l’intimider, lui et tout autre acteur qui serait tenté de dénoncer de possibles actes de détournement.
Ses déclarations quant à un éventuel détournement de matériels médicaux ne sont pas une première et devraient plutôt être utilisées pour mener une enquête et non pour l’intimider.
Noo Lank ne laissera pas seul le Dr Niang dans cette épreuve. Il appelle à cet effet, les sénégalais de tout bord à soutenir le Dr Niang qui a eu quand même le courage et le mérite d’avoir alerté et posé le débat sur la gestion en général de la crise.
Les sénégalais reconnaissent le Dr Niang comme un lanceur d’alerte, une source d’information, un professionnel de la santé crédible en plus d’être  une référence dans la lutte contre la pandémie.

Le collectif invite plutôt le gouvernement à mobiliser ses énergies pour faciliter la mobilité des sénégalais durant ce début d’hivernage.  Ses chantiers, en ordre dispersé, créent des difficultés insurmontables. Dans ce sens, le collectif invite les autorités concernées à augmenter la cadence avec des shifts de travaux le soir, pour accélérer leur finition. Cette pratique est  plus conforme aux méthodes modernes de travaux publics, lorsque les voies en travaux sont très fréquentées et nécessitent une mise en œuvre rapide.

Concernant la révision des listes électorales; le collectif invite le ministère de l’intérieur à lancer le plus rapidement une campagne intense d’inscription pour les jeunes, les primos votants à travers les télévisions, les radios les journaux et surtout les réseaux sociaux. La participation massive des jeunes aux futures élections sera un excellent indicateur de l’Etat de la prise en charge de la  voix des jeunes par notre démocratie.

Enfin le collectif invite les acteurs de la société civile, les activistes et les lanceurs d’alerte à redoubler de vigilance et d’intégrité pour contrer tous ceux qui veulent détruire leur image et les décrédibiliser face à l’opinion publique. Le combat pour une citoyenne libre et indépendante est une lutte de tous les instants. Noo lank, Noo bagn, la lutte continue.


Source: senego.com