logo

Grève Fac médecine : Les étudiants posent comme condition l’évacuation en France, du camarade S.O.DParBirama THIOR 30/12/2020 à 0:07

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Les étudiants de la faculté de médecine ne regagneront les amphithéâtres tant que leur camarade Sadio Ousmane Diedhiou (SOD atteint d’aplasie médullaire n’est pas pris en charge par les autorités, a annoncé mardi, le président de ladite faculté, Mouhamed Kébé.

Dans cette faculté au sein de l’Université Cheikh Anta Diop, la tristesse est la chose la mieux partagée. “Au sein de la faculté de médecine, nous sommes affectés par un drame, à savoir une maladie attrapée par l’un de nos condisciples et dont le coût du traitement est colossale. Il s’élève à hauteur de 280 millions de F Cfa“, a déclaré l’étudiant sur Rfm.

Démarches entreprises 

Le président de la faculté de médecine d’affirmer qu’ils (Ndlr : étudiants) ont entrepris toutes les démarches afin de sensibiliser l’autorité dans le cadre de l’évacuation, en France,  de leur camarde. Etant entendu que le traitement de la pathologie ne peut être réalisé au Sénégal. “Mais depuis lors, nous avons constaté que l’autorité fait montre d’une passivité que nous peinons à comprendre malgré que la situation du camarade se dégrade de jour en jour“, a-t-il regretté.

Grève

Et dire qu’il n’est pas envisageable de reprendre les enseignements à la faculté de de médecine “sous aucune forme, tant que l’autorité n’a pas fait le nécessaire afin de d’évacuer le camarade SOD en France afin qu’il bénéficie de soin“.