Guy Marius Sagna: « Les Moyens Déployés Pour Protéger Auchan Et Autres Ne L’ont Pas été Pour Les Marchés Sénégalais »

128
Single Post


Single Post
Guy Marius Sagna
L’ancien pensionnaire de la prison du Cap Manuel s’est exprimé sur le saccage, par les manifestants, des magasins Auchan, de Total et d’autres enseignes françaises lors des émeutes qui ont secoué le pays au début du mois. Des saccages imputés à des organisations anti-impérialistes comme Frapp/France-dégage. Selon Guy Marius Sagna, leader de cette dernière, « ces accusations visent à nous faire peur, à nous faire reculer, à nous faire taire pour que nous ne disions plus jamais pour la souveraineté monétaire France dégage ! C’est peine perdue. Si l’objectif visé est de nous empêcher de dire “Auchan dégage”, “Carrefour dégage” et d’affirmer sans ambages que nous préférons défendre les intérêts des commerçants sénégalais plutôt que les intérêts des commerçants impérialistes, c’est aussi peine perdue », martèle-t-il, face à la presse au lendemain de sa libération. L’activiste regrette toutefois, à ce propos, que les moyens de sécurité déployés pour protéger les grandes enseignes françaises telles Auchan, Total, ne l’aient pas été pour les marchés sénégalais.