Immigration : L’Espagne octroie 1,5 million d’euros au Sénégal et lui en dicte la répartitionParMangoné KA 12/02/2021 à 23:11

1
logo


Le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande Marlaska, a alloué 6,5 millions d’euros au Sénégal et à la Mauritanie pour contrôler l’immigration clandestine en provenance de ces pays, rapporte moncloa.com, visité par Senego.

1,5 million pour le Sénégal

Dans le cas du Sénégal, il s’agit de 1,5 million d’euros provenant des caisses publiques qui constitueront une “aide directe au Sénégal pour financer la lutte contre l’immigration clandestine, dans le domaine de la coopération policière internationale.

6,5 millions d’euros à la Mauritanie

Sur ces 6,5 millions d’euros, la Mauritanie, l’un des pays africains qui reçoit le plus d’argent des caisses publiques espagnoles, s’octroie les cinq millions, sous forme d’aide directe.  Une coopération qui se traduit par la mise à disposition de beaucoup plus de moyens pour empêcher les migrants de quitter le pays à la recherche de meilleures conditions.

Les Espagnols précisent à quoi l’argent doit être dépensé, même si les pays qui le reçoivent l’utiliseront ensuite pour tout ce qu’ils jugent bon.

 Aquoi l’argent doit être dépensé

“Plus précisément, la répartition des dépenses sera la suivante : 325 000 euros pour le carburant, l’huile, la réparation et l’entretien des véhicules terrestres sénégalais. 23 000 euros pour le carburant, l’huile, la réparation et l’entretien des bateaux sénégalais. 1.144.700 euros pour les indemnités journalières de subsistance du personnel participant aux opérations. 7.300 euros pour les indemnités journalières de fonctionnement (frais remboursables) de l’officier de liaison sénégalais du Centre régional de coordination des Canaries (ci-après CCRC)”.