logo

Implication dans la lutte contre le Covid-19 : Les hommages du Pr Seydi à Macky SallParMaimouna SANÉ 23/12/2020 à 11:01

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Dans la lutte contre la pandémie du coronavirus, le Sénégal a été à plusieurs fois félicité par la communauté internationale pour sa bonne gestion. De l’avis du Professeur Moussa Seydi, chef du Service des maladies infectieuses de Fann, dans les colonnes du journal Le Quotidien, cette belle gestion du covid est le résultat du soutien sans faille que le Président Macky Sall a apporté aux autorités sanitaires en mettant à leurs dispositions tous les moyens nécessaires.

Les remerciements du Pr Seydi au…

Moi, je ne suis pas un politique. Je dis les choses telles qu’elles. Le soutien du chef de l’Etat a été excellent à tous les niveaux. Premièrement, par rapport à la pandémie, il a pris des décisions fortes dès le début. Ce sont ces décisions qui nous ont permis véritablement de mieux nous préparer à l’arrivée massive des cas. Et ça c’est important. S’il n’avait pas pris ces décisions qui pouvaient être problématiques, on n’en serait pas là aujourd’hui. Deuxiè­mement, il nous a dit qu’il nous donnerait tous les moyens dont on a besoin sans limite. L’essentiel, c’est qu’on fasse notre travail comme il se doit, et les moyens il les a donnés. En tout cas, durant la première phase, tout ce dont j’avais besoin pour bien travailler, je l’ai eu. Et progressivement, ça été étendu, parce qu’en faisant le tour, je me suis rendu compte qu’il y avait des zones qui étaient plus mal loties que moi, mais évidemment on ne peut pas tout faire le même jour au même moment. Donc il a donné les moyens et le ministère a essayé de régler le problème au fur et à mesure même si jusqu’à présent il y a un déséquilibre.

…Président Macky Sall

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Troisième élément fondamental, c’est lui qui m’a appelé pour me dire que je veux vous aider à construire un grand service des maladies infectieuses, le plus grand possible et le plus moderne possible, et je vous donnerai les financements dont vous avez besoin sans limite de montant. Nous avons fait nos estimations et nous lui avons dit ce dont nous avons besoin pour construire le service et il nous a accordé cet argent. Ça ce sont des faits concrets qui font que nous devons le remercier vivement. Nous sommes des scientifiques, on ne prononce pas des mots qui n’ont pas de justification, de contenus. Et il a toujours respecté notre liberté et notre indépendance. Vous ne l’avez pas vu se mêler des traitements, il faut donner tel médicament et pas tel médicament. (…) Est-ce que vous avez une fois vu le président de la République faire quelque chose qui met mal à l’aise les praticiens ? Je ne rate pas une occasion de le remercier pour ce qu’il a fait. Maintenant la balle est dans notre camp pour essayer de juguler cette deuxième vague avec l’aide du ministère de la Santé”.