Le Psg Gagne Sans Convaincre Contre Bordeaux, Neymar Expulsé

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Le PSG gagne sans convaincre contre Bordeaux, Neymar expulsé


Cinq jours après sa défaite à Dortmund (1-2) en Ligue des champions, le PSG a été malmené ce dimanche par Bordeaux (4-3). Edinson Cavani a marqué son 200e but avec Paris. Mais Thiago Silva s’est blessé et Neymar a été expulsé.
 
Le match : 4-3
Les sifflets récoltés par Thomas Tuchel juste avant le coup d’envoi de PSG-Bordeaux sont là pour en attester : en attendant le huitième de finale retour contre Dortmund, le 11 mars prochain, il faudra probablement bien plus qu’un succès poussif contre les Girondins pour que l’entraîneur allemand retrouve un peu de crédit auprès des supporters parisiens. Malgré le retour au 4-4-2, son équipe a une nouvelle fois étalé une fébrilité inquiétante : après les quatre buts encaissés à Amiens (4-4), elle en a pris encore trois, ce qui porte à treize son total de buts concédés lors de ses six derniers matches toutes compétitions.
C’est beaucoup, forcément, et la nervosité des Parisiens – cinq avertissements, un rouge pour Neymar (90e) – n’a pas contribué à restaurer l’image d’une équipe en manque flagrant de sérénité. Certes, la sortie sur blessure de Thiago Silva (17e) n’a pas aidé, et le tableau aurait été moins sombre avec un chouïa d’efficacité supplémentaire. Mais il faut croire que ce PSG-là a le don de se compliquer la vie : non seulement il n’est pas parvenu à tuer le match lorsqu’il le pouvait mais il a aussi trouvé le moyen de relancer tout seul les Bordelais. Alors que Cavani (25e) et Marquinhos (45e+3) avaient répondu à l’ouverture du score de Hwang (18e), Rico a permis à Pablo d’égaliser sur un dégagement raté (45e+4).
La suite ? Une nouvelle faute de pied de l’habituelle doublure de Keylor Navas (49e), une tête de Pablo détournée en corner (57e), et puis plus grand-chose côté bordelais, jusqu’à la frappe victorieuse de Pardo (83e). Si Cavani y a vraiment mis du sien pour ne pas dépasser la barre des 200 buts en L1, Marquinhos (63e) et Mbappé (69e), eux, ne se sont pas fait prier pour donner un peu plus de confort aux Parisiens. Leur succès aurait pu être encore plus large si Icardi n’avait pas été privé d’un but pour un hors-jeu de Mbappé (90e).
Le fait : Cavani 200e
C’est une marque qui n’avait jamais été atteinte dans l’histoire du PSG. Elle en dit long sur la trace que laissera Edinson Cavani lorsqu’il s’en ira, probablement au mois de juin à la fin de son contrat. L’attaquant uruguayen a inscrit ce dimanche soir son 200e but sous les couleurs du club de la capitale. À la réception d’un centre de Di Maria, il n’a laissé aucune chance, de la tête, à Benoît Costil (25e). Moins en réussite ensuite à l’image d’une frappe sur le montant (29e), voire particulièrement maladroit alors qu’il s’était ouvert le chemin du but (74e), l’ancien joueur de Naples a eu le mérite de rester menaçant jusqu’à son remplacement par Icardi (76e) : il est impliqué sur les deux derniers buts de son équipe.