Le Royaume-uni Va Faire Des Dons De Plusieurs Millions De Doses De Vaccins Contre La Covid-19 à L’étranger

117
Single Post


Single Post
Le Royaume-Uni va faire des Dons de plusieurs millions de doses de vaccins contre la Covid-19 à l
  • Le Sénégal figure parmi les pays qui recevront des doses.
  • Neuf millions de doses de vaccins seront offerts d’une part bilatéralement et d’autre part à COVAX pour aider à lutter contre la Covid-19 à l’étranger.
  • Les vaccins devraient commencer à quitter le Royaume-Uni cette semaine. 
  • Le Royaume-Uni s’est engagé à donner 100 millions de vaccins à l’étranger d’ici à juin 2022, dont 80 millions au COVAX.


Le Royaume-Uni commencera cette semaine à livrer neuf millions de vaccins Covid-19 dans le monde, notamment en Afrique et en Asie, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie, a annoncé aujourd’hui (mercredi 28 juillet) le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab.

Cinq millions de doses sont offertes à COVAX, le programme visant à garantir un accès équitable et mondial aux vaccins Covid-19 dont le Sénégal est un bénéficiaire / fait partie. Le COVAX les distribuera d’urgence aux pays à faible revenu par le biais d’un système d’allocation équitable, qui donne la priorité à la fourniture de vaccins aux personnes qui en ont le plus besoin. Quatre millions de doses supplémentaires seront partagées directement avec les pays qui en ont besoin. 

Le Sénégal recevra 140 160 doses, 600 000 doses iront en Indonésie et 300 000 doses seront envoyées en Jamaïque, entre autres pays.

Le Royaume-Uni fait don du vaccin de l’Université d’Oxford-AstraZeneca, fabriqué par Oxford Biomedica à Oxford et conditionné à Wrexham, au nord du Pays de Galles.

Il s’agit de la première tranche des vaccins promis par le Premier ministre Boris Johnson lors du G7 en Cornouailles le mois dernier. En effet, il a dit que le Royaume-Uni partagerait 100 millions de vaccins au cours de l’année prochaine, 30 millions devant être envoyés d’ici la fin de l’année. Au moins 80 millions des 100 millions de doses iront à COVAX, le reste allant directement aux pays. Ces dons font suite à l’engagement pris par les dirigeants du G7 de vacciner le monde entier et de mettre fin à la pandémie en 2022.

Le déploiement de cette semaine contribuera à répondre au besoin urgent de vaccins dans les pays du monde entier, notamment en Afrique, en Asie du Sud-Est et dans les Caraïbes. Ces régions connaissent des niveaux élevés de cas de Covid-19, d’hospitalisations et de décès.

Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a déclaré : 

“Le Royaume-Uni envoie neuf millions de doses de vaccin AstraZeneca, le premier lot des 100 millions de doses que nous avons promises, pour vacciner d’urgence les régions les plus vulnérables du monde. Nous faisons cela pour aider les plus vulnérables, mais aussi parce que nous savons que nous ne serons pas en sécurité tant que tout le monde ne le sera pas.”

Le Royaume-Uni a été à l’avant-garde de la réponse mondiale au Covid-19, notamment en investissant 90 millions de livres sterling pour soutenir le développement du vaccin Oxford-AstraZeneca. Plus d’un demi-milliard de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca ont été livrées à un prix non lucratif dans le monde entier, les deux tiers étant destinés aux pays à revenu faible ou intermédiaire.

Le Royaume-Uni a également donné le coup d’envoi des efforts visant à établir le programme COVAX en 2020, en fournissant un total de 548 millions de livres sterling pour financer les vaccins destinés aux pays à faible revenu. Le dispositif a permis de délivrer plus de 152 millions de doses de vaccin à plus de 137 pays et territoires, notamment dans 83 pays à revenu intermédiaire inférieur. 65% des premières doses de vaccin ont été fournies par Oxford-AstraZeneca. COVAX a pour objectif de livrer 1,8 milliard de vaccins aux pays à faible revenu du monde entier d’ici début 2022.

Le ministre de la Santé Sajid Javid a déclaré :

“Il s’agit d’une pandémie mondiale et les vaccins Covid-19 sont le meilleur moyen de protéger les gens et d’empêcher l’émergence de nouveaux variants. Nous voulons nous assurer que les pays en développement puissent construire un mur de défense contre le virus, comme nous l’avons fait au Royaume-Uni grâce à notre déploiement de vaccins. 

Le Royaume-Uni est l’un des principaux donateurs de COVAX et ce don fait partie de notre promesse d’envoyer 100 millions de vaccins à certains des pays les plus pauvres du monde. 

Le gouvernement a obtenu suffisamment de doses pour tous les résidents britanniques, les dépendances de la Couronne et les territoires d’outre-mer afin de soutenir notre programme de vaccination et notre programme de rappel en cours.”

Le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du vaccin, qui codirige COVAX aux côtés de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), a déclaré :

“Le Royaume-Uni a été un soutien indéfectible de COVAX depuis sa création et cette annonce arrive à un moment important.

La demande mondiale de vaccins dépasse de loin l’offre, laissant des millions de personnes parmi les plus vulnérables sans protection, alors qu’une couverture vaccinale plus élevée dans le monde entier est l’un de nos meilleurs boucliers contre les nouvelles variantes. 

Dans cette pandémie, personne n’est à l’abri tant que tout le monde ne l’est pas.”

Sir Mène Pangalos, vice-président exécutif de la R&D biopharmaceutique chez AstraZeneca, a déclaré : 

“Chaque jour, nous progressons dans notre mission de changer le cours de cette pandémie en offrant un accès large et équitable au vaccin d’AstraZeneca. Nous sommes fiers que plus de 80 % des pays du monde aient reçu des doses de notre vaccin, les deux tiers étant fournis à des pays à revenu moyen inférieur et à faible revenu. 

L’étroite collaboration entre le gouvernement britannique et nos partenaires universitaires et industriels est essentielle pour garantir la livraison rapide des vaccins et protéger le plus grand nombre de personnes possible contre ce virus mortel.”