Les nominations en conseil des ministres de ce mercredi 29 décembre 2021

0
42


Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 29 décembre 2021, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat revenant sur le lancement, le 27 décembre 2021, de la mise en exploitation commerciale du TER, a réitéré ses félicitations au Gouvernement, à l’APIX et à l’ensemble des parties prenantes, qui ont permis la réalisation des infrastructures et le fonctionnement effectif du TER dans la sécurité, la sûreté et la rapidité.

Le Président de la République rappelle que le TER est une infrastructure réalisée pour accélérer la modernisation des transports terrestres et améliorer le bien-être des populations. 

Le Chef de l’Etat demande, dès lors, aux populations et usagers des localités desservies, de s’approprier de ce nouveau moyen moderne de transport public qui va améliorer significativement la circulation des personnes (115.000 par jour) sur le trajet Dakar-Diamniadio et développer l’activité économique, sociale et culturelle de la capitale et ses environs. 

Le Président de la République invite, le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, en rapport avec l’APIX, la SENTER et la SETER (l’exploitant), à poursuivre la sensibilisation adéquate des populations sur (i) le mode et les conditions d’exploitation et d’entretien du TER ; (ii) le système de tarification appliqué avec une subvention notable du Gouvernement.

Le Chef de l’Etat demande, par ailleurs, au Gouvernement, au Ministre des Finances et du Budget, au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et au Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de veiller à la mobilisation effective des financements requis pour la réalisation, dans les délais indiqués, de l’axe du TER, Diamniadio-AIBD (sur 19 km).

Le Président de la République demande, notamment, au Ministre en charge des Transports terrestres et du Désenclavement, de mettre en place un comité permanent de suivi des activités du TER, en impliquant les acteurs concernés. 

Le Chef de l’Etat indique, enfin, la nécessité d’engager la réhabilitation de la ligne de chemin de fer Dakar-Tambacounda, pour consolider le renouveau du transport ferroviaire.

Abordant la question liée à la mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale, le Président de la République rappelle que le Sénégal demeure un pays à vocation maritime, position stratégique à consolider dans le temps et dans l’espace.

Sous ce rapport, le Chef de l’Etat demande, au Gouvernement, d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale avec notamment la mise à niveau du Port autonome de Dakar, des ports secondaires et de leurs gares maritimes, l’exploitation effective et optimale du port de Ndakhonga, la finalisation des travaux du port minéralier et vraquier de Bargny – Sendou.  

Le Président de la République insiste, dans cette dynamique, sur l’impératif de développer le port multifonction de Ndayane (en partenariat avec DP World), une infrastructure portuaire de dernière génération, qui sera en même temps un pôle économique et industriel de référence, en cohérence avec les ambitions déclinées dans le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Le Chef de l’Etat invite, enfin, le Ministre des Pêches et de l’Economie maritime, en liaison avec le Ministre des Finances et du Budget, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et la Direction générale du Port autonome de Dakar, à prendre toutes les dispositions nécessaires pour une parfaite organisation de la cérémonie de lancement des travaux du port multifonction de Ndayane, qu’il présidera le lundi 03 janvier 2022.

Poursuivant sa communication, le Président de la République est revenu sur l’impératif de consolider le développement durable de la pêche artisanale, en soulignant la place majeure de ce sous-secteur, dans l’activité économique et la stabilité sociale.

Le Chef de l’Etat demande, au Gouvernement, de poursuivre les efforts importants d’accompagnement des acteurs de la pêche artisanale pour accélérer :

  • le renouvellement du parc de pirogues, avec l’entrée en vigueur des pirogues en fibres de verre ;
  • les constructions de quais de pêche, d’aires de transformation modernes, de marchés aux poissons, de complexes frigorifiques, d’unités industrielles, afin de renforcer les capacités de production et de transformation des produits halieutiques.

Le Président de la République invite, le Ministre des Pêches et de l’Economie maritime et le Ministre des Finances et du Budget, à intensifier le processus de subvention des moteurs hors-bord acquis par les acteurs de la pêche artisanale.

Le Chef de l’Etat rappelle, enfin, au Ministre des Pêches et de l’Economie maritime, l’urgence de finaliser les préparatifs du Conseil présidentiel sur la pêche artisanale.     

Sur la problématique du renforcement de la supervision de l’Etat sur les secteurs stratégiques et les entreprises du secteur parapublic, le Président de la République invite le Gouvernement, à consolider le maintien, la viabilité (technique, industrielle et financière), ainsi que la pérennité de la Société Africaine de Raffinage (SAR) pour garantir notre souveraineté stratégique sur le sous-secteur des hydrocarbures. 

Dans un cadre général, le Chef de l’Etat rappelle aux membres du Gouvernement que pour toute entreprise du secteur parapublic, la validation par ses soins, des options stratégiques projetées, est un impératif, avant la mise en œuvre d’une décision quelconque.

Le Président de la République indique, en outre, que les Présidents de Conseils d’Administration et les représentants de l’Etat dans lesdits conseils, doivent toujours avoir un mandat validé des tutelles (technique et financière) à travers les pré conseils planifiés et présidés systématiquement par les ministres de tutelle technique. 

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République a insisté sur les points suivants :

  1. la situation dans les Universités publiques : sur ce point, le Chef de l’Etat  a demandé, au Gouvernement, de déployer les ressources budgétaires programmées pour mettre à disposition, dans les meilleurs délais, les infrastructures pédagogiques et sociales en cours de réalisation dans les Universités publiques ; 
  2. la nécessaire vigilance dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 : à ce sujet, le Président de la République rappelle, au Ministre de la Santé et de l’Action sociale et au Comité national de Gestion des Epidémies (CNGE), l’urgence de renforcer la veille sanitaire, les campagnes de vaccination, la sensibilisation des populations et les mesures de prévention, au regard de la hausse continue des cas de Covid-19 notée ces derniers jours dans notre pays ;
  3. le programme national d’amélioration du cadre de vie : à ce titre, le Chef de l’Etat demande, au Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, de veiller au suivi des activités et au respect de l’agenda annuel d’organisation des journées nationales du nettoiement « Bësup Setal ». 

Le Président de la République rappelle que ces journées de mobilisation citoyenne pour promouvoir « Un Sénégal Propre », doivent se dérouler, le premier samedi de chaque mois (journée célébrée exceptionnellement le dimanche 02 janvier 2022), dans un élan solidaire, sur l’ensemble du territoire national avec la participation notable des maires, des acteurs territoriaux et des mouvements associatifs de femmes et de jeunes.

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats. 

      AU TITRE DES COMMUNICATIONS

 – Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructions présidentielles; 

 – Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur l’exécution budgétaire 2021 et sur les modalités du démarrage de l’exécution budgétaire 2022 ;

– Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a fait une communication sur le programme de modernisation de l’Administration pénitentiaire ;

 – Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;

 – Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur le positionnement stratégique du FONGIP dans l’écosystème de soutien aux PME et aux secteurs économiques prioritaires.

AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Le Conseil a examiné et adopté :

Le projet de loi relatif à la répartition et à l’encadrement de la gestion des recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Mamadou NDIAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde 510 604/F, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en République populaire de Chine, est nommé Ambassadeur, Chef du Service du Protocole de la Présidence de la République, en remplacement de Monsieur Cheikh Amadou Tidiane SAL, appelé à d’autres fonctions. 
  • Le capitaine de Vaisseau Ibrahima DIAW, matricule de solde 409 580/P, est nommé Directeur de la Protection et de la Surveillance des Pêches en remplacement du Capitaine de Vaisseau Mamadou NDIAYE, appelé à d’autres fonctions
  • Madame Sophie DIALLO, Gestionnaire, titulaire d’un Diplôme de Maitrise en Administration publique, est nommée Secrétaire général de l’Agence nationale de sécurité routière (ANASER). 

   Fait à Dakar, le 29 décembre 2021

   Le Ministre des Collectivités Territoriales,

    du Développement et de l’Aménagement des 

     Territoires, Porte-Parole du Gouvernement

       Oumar GUEYE


Source: yerimpost.com