Litige foncier : Les 23 manifestants de Diass relaxésParBirama THIOR 29/09/2021 à 5:00

0
32


Les 23 personnes arrêtées le 15 septembre dernier lors d’une  manif à Diass ont été toutes libérées purement et simplemen. Ces individus avaient obtenu une liberté provisoire le 21 septembre. Ils étaient poursuivis pour troubles à l’ordre public et destruction de biens publics et privés.

Ces habitants du village de Sakirak, pour la plupart, manifestaient contre l’accaparement de leurs terres. Ils dénonçaient la mainmise de l’Apix sur 31 ha qui servent d’extension du village.

Affrontements

Ce 15 septembre, des engins et des gendarmes armés jusqu’aux dents étaient sur le site pour le terrassement. La population qui avait prévu un point de presse a fini de faire face aux forces de l’ordre. Des blessés ont été enregistrés et des personnes arrêtées dont l’imam de Sakirak et des jeunes filles.

Liberté provisoire

Ces 23 personnes vont passer deux nuits à la brigade de gendarmerie de Joal avant d’être entendues par le Tribunal de grande instance de Mbour et obtenir une liberté provisoire.

Arrêt des travaux 

Les autorités ont par la suite ordonné l’arrêt des travaux et demandé aux forces de l’ordre de quitter les lieux.

Libération

Ce mardi après deux heures devant la barre, le juge a décidé de stopper les poursuites. Les 23 habitants de Díass recouvrent ainsi la liberté.


Source: senego.com