Single Post

Lutte Contre La Pauvreté Et Le Sous-emploi : Le Maire De Tivaouane Lance Le Projet Q10 Avec Un Objectif De 1000 Emplois En Deux Ans

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Lutte contre la pauvreté et le sous-emploi : le Maire de Tivaouane lance le Projet Q10 avec un objectif de 1000 emplois en deux ans

Lutter contre la pauvreté, le sous-emploi et l’émigration clandestine : c’est le vœu si cher au Maire de Tivaouane Mamadou Diagne Sy Mbengue qui a procédé, ce samedi, au lancement du Projet Q10 (un quartier, 10 emplois), lequel ambitionne de créer 1000 emplois à Tivaouane en deux ans maximum.

Pour l’édile de la cité religieuse de Tivaouane, il convient, pour y arriver, d’adopter une approche participative, laquelle met à contribution les délégués de quartiers qui devront organiser des « focus group » impliquant toutes les forces vives locales, jeunes, femmes, badienou gokh et organisations diverses dans chacun des 85 quartiers et sous-quartiers de la commune pour identifier le ou les projets pertinents suivant les réalités du milieu, les besoins de formations et de renforcement de compétences, le type de structure à créer (GIE, Association, SCI, Sarl…).

« Ils seront accompagnés par l’équipe du projet qui se chargera de formaliser le projet en lui adjoignant un coût. Le comité de pilotage dirigé par le maire se chargera de la validation des projets et de la recherche de financement », informe-t-il.

Diagne Sy Mbengue de signaler qu’il s’adossera « sur les mécanismes pertinents » mis en place par le Président Macky Sall tels que la DER et les programmes des différents ministères, sur la coopération bilatérale comme multilatérale ainsi que sur les mécanismes des établissements financiers et bancaires.

Le Maire dit ainsi partir à l’assaut de la pauvreté, du sous-emploi et de l’émigration clandestine dans sa localité et au-delà.

S’inspirant du PSE et de sa stratégie de mise en œuvre, il soutient : « quand le Président de la République décline une vision et donne ses orientations, il revient certes au Gouvernement de donner corps à cette vision mais aussi aux autres démembrements de l’Etat, dont les collectivités territoriales ».

Au-delà des délégués de quartiers, étaient conviés à la rencontre, le Conseil communal de la Jeunesse, les présidents de zone des navétanes, des chefs d’entreprises, des associations d’artisans, de grands commerçants et d’anciens travailleurs de Taïba et des ICS.

Tivaouane veut ainsi montrer la Voie à travers son label Q10, « Un quitus pour l’avenir »