Lutte Contre Le Trafic De Drogue : Pourquoi L’ocrtis Est (toujours) Sans Patron

62
Single Post


Single Post
Lutte contre le trafic de drogue : Pourquoi L’OCRTIS est (toujours) sans patron
L’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) n’a toujours pas de patron.

Près d’un mois après son départ, c’est le commissaire Ibrahima Diop, nommé Directeur de la sécurité publique (DSP), qui assure l’intérim.

À en croire L’Observateur qui donne l’information, il cumule les deux postes de DSP et de directeur l’OCRTIS.

Un retard qui s’explique par le fait que l’actuel DG de la police nationale, Seydou Bocar Yague, veut procéder à un meilleur profilage du futur directeur de l’OCRTIS.

Ce, en raison du caractère sensible de ce département éclaboussé dans le passé par une affaire de corruption. 

La liste des potentiels directeurs de l’OCRTIS

Toutefois, des noms circulent, ici et là, comme potentiels directeurs de l”OCRTIS.

Il s’agit du commissaire Bassirou Sarr, actuel patron du commissariat spécial de Touba ; du commissaire Ndiarra Sène ; de l’actuel commissaire central de Saint-Louis Mamadou Tendeng ; du commissaire central de Dakar El Hadji Cheikh Dramé ; du patron de la DIC Aliou Bâ et de l’actuel directeur adjoint de la sécurité publique Alassane Niane.


Source: seneweb.com