logo

Madia Diop assassiné en France, sa famille désemparée lance un cri de détresse à l’endroit de l’EtatParMaimouna SANÉ 20/10/2020 à 10:52

Perfect chest workout
Perfect chest workout
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Disparu depuis le mercredi 17 juin dernier et retrouvé mort le 8 juillet, le corps jeté dans une rivière, la famille de Madia Diop court toujours derrière le rapatriement du corps de leur fils. Retenu par les autorités françaises pour les besoins d’une autopsie, la famille de la victime implore l’Etat du Sénégal de les aider à récupérer le corps pour, enfin l’inhumer et rendre un dernier hommage au disparu.

Disparu depuis le 17 juin

Le grand frère de la victime explique que son jeune frère Madia Diop a disparu depuis le 17 juin dernier. Il devait partir voir son mécanicien pour passer la contre-visite de son camion. Depuis lors, personne ne la revu jusqu’à la découverte de son corps dans une rivière. Interrogé par la police, le mécanicien avec qui le défunt avait rendez-vous, informe que ce dernier n’était pas passé ce jour-là au garage.

Le geste désobligeant du consul

Informé par les autorités françaises que le corps d’un sénégalais a été retrouvé dans une rivière, le consul Amadou Diallo a communiqué un temps avec la police et la famille du défunt avant de couper court d’avec cette dernière. “On a communiqué deux fois. Mais depuis lors, il reste injoignable“, déplore Demba Diop, le frère de la victime. Il déplore le mutisme et le laxisme des autorités consulaires face à cette histoire.

Rapatriement du corps souhaité

Retrouvé mort depuis le 8 juillet dernier, la famille de Madia Diop implore l’Etat Sénégalais de bien vouloir les aider à récupérer le corps de la victime retenu pour les besoins d’une autopsie. Ce, depuis bientôt quatre (4) mois après son décès. Il faut rappeler que ni les pièces d’identification de la victimes encore moins son camion n’ont pu être retrouvés par la police.

Regardez



SÉLÉCTION DE LA RÉDACTION