logo

Manifs des jeunes contre le couvre-feu : La responsabilité des parents mise en causeParCheikh Tidiane Kandé 08/01/2021 à 8:10

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Dès la première nuit de l’instauration de l’Etat d’urgence complété d’un couvre-feu partiel dans les régions de Thiès et Dakar, des jeunes en furie, comme s’ils n’attendaient que cela ont occupé les rues de quelques quartiers à Dakar pour exprimer leur colère contre cette décision du pouvoir.

Des feux, comme on n’en avait pas vu depuis 2012, ont jailli de partout. Le deuxième jour, dit acte 2, les éphèbes ont encore remis ça de la plus des manières. Chose inquiétante si l’on sait que de telles pratiques défient l’autorité qui a le monopole de la violence.

La plupart de ces manifestants restent des jeunes de moins de 25 ans. On en distingue souvent, dans certaines images, des galopins qui n’ont pas encore franchis la barre des 10 ans sortis de leurs maisons pour suivre ou prendre part à cette exaction.

Devant une telle situation, avec tout le danger que risquent ces enfants, pour la plupart du temps innocents, la responsabilité des parents est engagée et mise en cause. Rien ne peut expliquer, qu’ils laissent ces mômes risquer leurs vie devant des forces de l’ordre capables de l’irréparable (voir vidéo en bas)

Il est temps, devant l’impérative nécessité de soutenir l’Etat face à ce virus, que les parents convainquent leurs enfants de rester à la maison, surtout dans cette période de froid pendant laquelle, même sans ce couvre-feu, on reste moins dehors.