Marché central de ThièsPlusieurs vendeurs de viande de volaille arrêtés

0
68


Single Post
Brigade régionale d’hygiène de Thiés
D’après le Quotidien, plusieurs vendeurs de viande de volaille ont été arrêtés hier par la police, au cours d’une opération coup de poing menée par la Brigade régionale d’hygiène de Thiès.

Les agents du Service d’hygiène, appuyés par la police, ont fait hier une descente sur l’emprise de la voie ferrée, sise au marché central de Thiès, où une activité économique est en train de se développer. Il s’agit de la vente de viande de volaille à l’air libre. Et ces produits, avertit capitaine Idrissa Ndiaye, “sont impropres à la consommation au même titre que les produits périmés ou avariés”.

Selon le chef du Service régional de l’hygiène de Thiès, “la vente de cette viande de volaille au niveau de l’emprise des voies ferrées pose la lancinante question de la santé publique. Et dans le code de l’hygiène, l’article L 39 dit que la viande et les produits assimilés doivent être vendus dans des locaux appropriés”. Le même article stipule que ces denrées alimentaires vendues doivent être à l’abri de la poussière, des mouches, de la pollution… Ce qui n’est pas le cas ici parce que nous sommes au niveau de l’emprise de la voie ferrée et il y a des déversements accidentels de produits chimiques de toutes natures”, argumente l’officier en charge de l’hygiène à Thiès.

A en croire le capitaine Idrissa Ndiaye, “ce sont des produits qui sont impropres à la consommation au même titre que les produits périmés ou avariés”. Et pour lui, “la seule chose à faire à ce niveau, c’est de procéder à leur retrait de la vente et de faire des amendes forfaitaires qui vont de 9 mille francs Cfa jusqu’à 18 mille francs Cfa. Il y a même des possibilités d’emprisonnement de 5 à 8 jours. C’est ça qui est prévu au niveau du Code de l’hygiène”. Le patron de l’hygiène de Thiès n’a pas manqué de faire une plaidoirie auprès des responsables du marché central et des autorités locales et administratives pour encadrer cette filière afin de permettre à ces vendeurs de poulets d’adopter les bonnes pratiques d’écoulement de leurs produits, rapporte la même source.

En plus de cette plaidoirie, il a annoncé une opération de sensibilisation qui sera menée à Thiès pour demander à la population “d’éviter de consommer ces produits qui sont impropres à la consommation et qui peuvent induire l’apparition de ce qu’on appelle “les toxines infections alimentaires communes”. 

A la fin de l’opération, plusieurs vendeurs de viande de volaille ont été arrêtés.


Source: seneweb.com