Me ElHadj Diouf alerte: «Si Sonko viole l’obligation de signer et que la justice fasse preuve de faiblesse, que personne ne soit plus envoyé en prison !»

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Suite et pas fin de la polémique sur l’obligation de signer du président de Pastef placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Sweet Beauté.
En effet, lors d’une émission télévisée, Ousmane Sonko avait affirmé qu’il n’est plus allé signer au tribunal depuis quelques mois, comme l’y oblige la loi. D’autant que, renseigne toujours Ousmane Sonko, son passeport diplomatique lui a été remis depuis longtemps.

Pour l’avocat Me ElHadji Diouf, cela relève d’une grave violation de la justice du pays. Selon l’avocat, en cas de violation du contrôle judiciaire qui plane sur son dos, le leader de Pastef devrait en subir les conséquences. Comme le prévoit la loi.

« Ousmane Sonko a violé l’obligation de signer, il a violé le contrôle judiciaire et a défié publiquement la justice. C’est pourquoi j’interpelle les autorités. Si Sonko viole l’obligation de signer et que la justice fasse preuve de faiblesse, ce sera une faiblesse coupable et que personne ne soit plus envoyé en prison. Car nul n’est au dessus de la loi. Sonko est sous contrôle judiciaire, il fait ce que le juge lui demande de faire et, si tel n’est pas le cas, il doit être arrêté et placé en garde à vue », a souligné l’avocat…


Source: yerimpost.com