Meurtre de la Belge : Le Procureur de Thiès livre les premiers éléments de l’enquête (Vidéo)ParAmath DIOUF 24/12/2020 à 22:49

Meurtre de la Belge : Le Procureur de Thiès livre les premiers éléments de l’enquête (Vidéo)ParAmath DIOUF 24/12/2020 à 22:49

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Alassane Sarr a avoué devant les enquêteurs avoir tué son épouse Belge Josée Christiane Tilemans. Le coup de tête qu’il a invoqué s’est révélé faux après la publication du rapport d’autopsie. Face à la presse, le Procureur de Thiès, El Hadj Abdoulaye Ba a livré les éléments de l’enquête.

L’autopsie réalisée à Le Dantec a révélé qu’en plus d’un traumatisme crânien, Josée Christiane Tilemans avait plusieurs côtes fracturées ainsi que des hématomes frontaux. C’est le mari lui-même, en procédant à la reconstitution des faits qui est allé indiqué aux enquêteurs où il a enterré  Josée Christiane Tilemans. C’est un lieu qui se trouve au niveau du village du nom de Dakhar Mbaye.

Le mobile de ce crime est financier, selon le procureur, “car la dame n’a jamais cessé de se plaindre du comportement de son mari qui lui demandait tout le temps de l’argent”.

Des contradictions ont été notées des propos de sa coépouse Rokhaya Sène, qui informait qu’elle était absente lors des faits. Finalement, lors de l’enquête elle reconnait avoir entendu des coups dans la chambre de  Josée où était leur mari.

De lourdes charges

Le juge d’instruction est saisi du dossier. Le procureur d’informer que Alassane Sarr et Rokhaya Sène sont poursuivis pour association de malfaiteurs, assassinat, complicité d’assassinat, violation des règles sur l’inhumation, recel de cadavre contre le mari, des actes de barbarie également.

Regardez :