Mises En Garde, “mystère”… : Tout Sur Le Médicament Préventif Du Madagascar Contre Le Covid-19

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Mises en garde, “mystère”… : Tout sur le médicament préventif du Madagascar contre le Covid-19
Malgré les mises en garde, réserves voire critiques émises par l’Oms et des acteurs politiques, le Président malgache campe sur sa position.
Andry Rajoelina, promeut “une décoction et une tisane bio à base d’artemisia et d’autres plantes malgaches tenues secrètes, développées par l’Institut malgache de recherches appliquées (IMRA)”, comme remède contre le Covid-19.
Et pourtant, les résultats relatifs aux essais cliniques et au taux d’efficacité de ce médicament issu de la pharmacopée sont jusqu’ici estampillés top secret. Ce qui a fini d’irriter une des figures de l’opposition.
“Utiliser la population malgache, les enfants surtout, comme cobaye de ce remède miracle, mais c’est dangereux ! Deux personnes soi-disant guéries ? Mais c’est que dalle ! Pourquoi ne pas avoir testé sur toutes les personnes malades et attendre le résultat global, avant d’annoncer et de produire en grande quantité ? Pour moi, le fait d’avoir produit en grande quantité signifie que les tests ne sont que des formalités. Alors que non, les essais cliniques ne sont pas des formalités…”, s’insurge Fanirisoa Ernaivo, sur Rfi.
Ce qui n’altère en rien la volonté du Président malgache.
“Aujourd’hui, dit-il, il y a déjà deux cas qui ont été guéris grâce au Tambavy CVO [la tisane]. Ce que nous voulons faire, aujourd’hui, c’est de vulgariser le Tambavy CVO pour protéger notre population. Après, on a déjà eu beaucoup de demandes de partout dans le monde, au Canada, aux États-Unis, en Europe, afin qu’on puisse leur procurer nos produits.”
Toutefois, l’Imra annonce que des “études cliniques plus approfondies étaient en cours”.
Les détails dans la vidéo ci-dessous.